Les conditions d'examens au CAP Esthétique

Quelles sont les conditions d'examen du CAP Esthétique?

Le CAP Esthétique-Cosmétique-Parfumerie est un diplôme national qui permet d'accéder à différents métiers liés à la beauté et au soin du corps comme le métier d'esthéticienne, de conseillère de vente ou encore de manucure. En possession de ce diplôme, la candidate (ou le candidat) peut exercer en profession non salariée ou salariée. Il existe trois cursus pour accéder à ce métier : la voie continue, la formation en alternance ou le candidat libre.

Peu importe la voie choisie pour devenir esthéticienne ou conseillère en produit cosmétique et parfumerie, le candidat doit se soumettre à trois partielles pratiques ainsi qu'à un examen théorique :

EP1 : Exécution des techniques esthétiques : c'est la mise en pratique des compétences nécessaires à la réalisation des diverses prestations d'une esthéticienne (soin du visage, maquillage, épilation, manucure, etc.)

EP2 : Accueil, les conseils et les ventes : ce partiel détermine les compétences du candidat à accueillir et prendre en charge la clientèle ainsi que ses capacités à prodiguer des conseils sur les produits et les diverses prestations.

EP3 : Organisation des taches et gestion des rendez-vous, des stocks, des encaissements et du poste de travail : cette partie s'interroge sur les aptitudes du candidat à gérer et à organiser les différentes taches afférentes à une esthéticienne. L'examen théorique, quant à lui, est basé sur la culture des candidats.

Elle se découpe en sept parties.

Le candidat se soumet à :

• Biologie

• Cosmétologie

• Technologie des appareils et des instruments

• Techniques esthétiques

• Vente des produits et des prestations de services

• Connaissance du milieu professionnel

• Arts appliqués à la profession Le jour de l'examen, le candidat se doit de se présenter aux épreuves (EP1, EP2 et EP3) le jour, à l'heure et à la date prévue sur sa convocation ainsi qu'à l'épreuve théorique. Il doit, en prime, venir à l'épreuve EP1 avec son modèle, son matériel et son attestation UV. Zoom sur ses trois réglementations, émises par le ministère de l'Éducation nationale.

Le choix du modèle pour le passage de l'examen

Le jour de l'examen professionnel, le candidat se doit de se présenter avec un modèle librement choisi. Toutefois, pour que tous les candidats soient jugés de manière équivalente, le ministère de l'Éducation nationale a fixé des règles sur les critères de sélection d'un modèle, donc voici la liste :

• Le modèle doit être un modèle exclusivement féminin.

• Le modèle doit au minimum être âgé de 18 ans le jour de l'examen.

• Le modèle doit être en possession d'une carte d'identité nationale.

• Le modèle doit absolument ne pas travailler dans le monde de l'esthétisme, du cosmétique et de la parfumerie.

• Le modèle doit avoir des ongles vernis laqué foncé.

• Le modèle doit avoir des ongles de pieds vernis laqué foncé.

• Le modèle doit avoir les cheveux attachés, sauf les modèles féminins ayant des cheveux courts.

• Le modèle doit se présenter sur les lieux de l'examen avec un maquillage du jour complet.

• Le modèle doit avoir un bon centimètre de poils à épiler sur les jambes.

• Le modèle doit avoir un bon centimètre de poils à épiler au niveau des aisselles.

• Le modèle doit avoir un bon centimètre de poils à épiler sur les bras.

• Le modèle doit avoir un bon centimètre de poils à épiler au niveau du maillot.

• Le modèle ne doit pas avoir de tatouage.

• Le modèle ne doit pas avoir de piercing.

• Le modèle ne doit pas avoir les ongles rongés.

• Le modèle ne doit pas porter de faux ongles.

• Le modèle ne doit pas avoir les ongles de mains manucurés.

• Le modèle ne doit pas avoir de faux cils.

• Le modèle ne doit pas avoir de maquillage permanent.

• Le modèle ne doit pas avoir les sourcils épilés. Dans l'hypothèse où un candidat ne respecte pas ses conditions fixées par l'éducation nationale française, il ne sera en aucun cas exclu de l'épreuve. Toutefois, le jury sera dans l'obligation de le pénaliser. Ces pénalités font baisser la note finale. Si les critères de sélection du modèle sont définis par le ministère de l'Éducation nationale, il est bon de savoir que le candidat doit se présenter avec une attestation UV ainsi que son propre matériel indispensable pour prodiguer les différents soins sur le modèle. Zoom sur ces deux autres conditions pour le passage du CAP esthétique, cosmétique et parfumerie.

Le matériel nécessaire pour l'examen

Les candidats issus des voies continues et/ou en alternance doivent faire l'acquisition du matériel nécessaire pour l'apprentissage et la réalisation des différents soins. Ce matériel leur appartient. Ils se doivent, dès lors, de se présenter le jour de l'épreuve EP1 (Épreuve portant sur les exécutions des techniques esthétiques) avec ce matériel complet. Il est nécessaire de rappeler que cette épreuve se base sur les compétences du candidat dans le domaine des prestations prodiguées par une esthéticienne. Le candidat sera jugé sur cinq activités :

• Conseil et réalisation d'un soin du visage allant jusqu'au décolleté.

• Conseil et réalisation d'une épilation.

• Conseil et réalisation d'une prestation bronzage UV.

• Conseil et réalisation d'un maquillage allant jusqu'au décolleté.

• Conseil et réalisation des soins esthétiques et des maquillages des mains et des pieds. Pour permettre au candidat de travailler dans de bonnes conditions et satisfaire sa clientèle (son modèle), il est impératif d'avoir son matériel complet. Astuce : pour éviter d'être pénalisé le jour de l'examen, il est vivement recommandé d'acheter un kit complet en double. Si vous passez l'examen en candidat libre, sachez que vous n'êtes pas dispensés de cette condition.

L'attestation UV

Au cours de sa préparation et en vue des examens du CAP esthétique, cosmétique et parfumerie, le candidat devra se soumettre à une formation pratique sur l'utilisation des appareils UV. Cette formation s'effectue sur une journée dans un centre de formation spécialisée comme un CFA ou un institut de beauté agréée. Durant cette journée de formation, le candidat va apprendre la réglementation de l'appareil UV, son utilisation et la dermatologie appliquée. Une attestation lui sera délivrée à la suite d'un QCM. Cette attestation est nécessaire au passage de l'épreuve EP1.

Récapitulatif des conditions de présentation à l'examen :

• Apporter son matériel complet.

• Apporter sa convocation.

• Apporter son attestation UV.

• Apporter sa carte d'identité.

• Avoir 18 ans le jour de l'examen.

• Avoir un modèle conforme à la réglementation en vigueur.

• Avoir une tenue, une coiffure et une manucure soignée.

• Apporter trousse complète.

Partager cette page