Bonne nouvelle ! Je peux m'immatriculer ;)

  • Auteur de la discussion Milalie
  • Date de début
Milalie

Milalie

Membre récent
#1
Salut tout le monde !

Après les derniers déboires de la profession, il semble que la situation se soit enfin débloquée.
Je suis déjà auto entrepreneur dans le commerce, et je souhaite compléter mon activité avec celle de PO. Je précise que j.ai plus de 100h de formation à mon actif et que je m'entraîne depuis 2011. Donc, j'ai contacté la cma de ma région à l.instant, qui m'a répondu "mais oui, pas de souci. Vous voulez que je vous envoie le dossier d'adjonction d'activité ?"
Donc, lueur d'espoir !!!! J'attends le dossier et je vous tiens au courant ;)
 
emi64

emi64

Membre Actif
#2
A super contente pour toi, moi en mars dernier a la cma de ma région il m'ont dit vous pouvez vous inscrire mais il faut signer un papier comme quoi vous avez le CAP esthetique ou 3 ans d'expériences chose que je n'avais pas encore acquise.......tiens nous au courant.......;))
 
Milalie

Milalie

Membre récent
#3
Voilà dossier envoyé au CFe. Pas besoin de m'inscrire à la CMA, car il s'agit d'une activité secondaire. Mais elle m'a bien dit (à la CMA) de noter "PO, sans manucure, ou beauté des pieds". Je croise les doigts !
 
Milalie

Milalie

Membre récent
#5
Bon voici des nouvelles....le CFE vient de m'appeler....ils refusent mon immatriculation ! Je suis dégoûtée ! Il faut un CaP ou 3ans d'expérience !
La CMA ne m'avait pas signalé cela, juste noter "PO sans manucure ou beauté des pieds".... Je ne comprends plus rien...Elle va m'envoyer un courrier de refus...quelqu'un peut m'aider ?
 
rousse

rousse

Nouveau Membre
#6
Ouais, ça m'étonnais aussi que ça marche...y'a pas à tortiller, c'est CAP esthétique...est ce qu"en France on vous a validé un certificat de prothésie ongulaire séparé du diplome d'esthétique? parce que sinon 3 ans d'expérience en prothésie ça peut se valider avec une VAE?
 
Milalie

Milalie

Membre récent
#7
Ouais, ça m'étonnais aussi que ça marche...y'a pas à tortiller, c'est CAP esthétique...est ce qu"en France on vous a validé un certificat de prothésie ongulaire séparé du diplome d'esthétique? parce que sinon 3 ans d'expérience en prothésie ça peut se valider avec une VAE?
Oui, j'ai fait plusieurs formations représentant plus de 100h... Je m'entraîne depuis 2011 et je ne pouvais pas m'immatriculer avant...malheureusement :(
 
Lilietsesbebes

Lilietsesbebes

Membre Actif
#9
arf la poisse lesfilles ! je comprend que ce soit trop galère et c'est vrai que ce n'est pas juste car le CAP esthétique vrt rien à voir ac la PO.
J'ai fait ma 1ère année de BTS et là c'estau programme et pourtant nous avons eu quoi peut être l'équivalent d'une semaine de formation en gel et une autre en résine....au cap il y a juste la beauté des mains et pieds classiques même pas le bain de paraffine
 
L

lyly50

Nouveau Membre
#10
Bonjour, je vient tout juste de contacter ma chambre des métiers dans la manche qui me refuse ma demande .
Elle ma répondu que en basse Normandie il refusait et cela depuis 2009, elle me mène en bateau je pense.
Que faire ?
 
Lilietsesbebes

Lilietsesbebes

Membre Actif
#11
je trouve vrt nul mais je ne vois pas trop comment vous pouvez contourner légalement le truc à min avis il va falloir passer le cap en candidat libre :/
 
BEAUTEANDCO

BEAUTEANDCO

AURELIE FORMATRICE TANYA
#12
Bonjour à toutes,

Voici la démarche que conseille l'UPCOM. Nous l'avons appliqué en tant que centre de formation auprès de nos stagiaires ayant une difficulté à obtenir leur immatriculation et elles ont obtenu gain de cause.

1) D'effectuer votre demande d'immatriculation par lettre recommandée avec AR auprès de votre Chambre des métiers. Attention, celle-ci doit concerner uniquement la prothésie ongulaire/stylisme d'ongle. Hors manucure et beauté des pieds (réservée aux esthéticiennes). Cette demande écrite vous permet d'être en possession d'une part, d'une trace écrite et datée de votre demande et d'autre part, d'obtenir le refus de la Chambre des métiers (si tel est le cas) par écrit également.

2) En cas de refus, celui-ci doit impérativement être écrit. Si ce n’est pas le cas, il faut envoyer à nouveau une lettre recommandée avec AR à la Chambre des métiers, afin d'exiger un refus par écrit de leur part, justifiant la base légale de leur décision et ainsi, pouvoir aller en justice réclamer votre droit.

3) Il en va de même, en cas d'obligation de la Chambre des métiers, d’apposer votre signature sur un document par lequel vous reconnaissez exercer dans des conditions illégales votre métier, si vous n’êtes pas titulaire d’un CAP. Il faut également envoyer une lettre recommandée avec AR à la Chambre des métiers, afin d’exiger un courrier de leur part justifiant la base légale de leur demande et ainsi, pouvoir aller en justice réclamer votre droit.

De plus, vous pouvez également leur transmettre en pièce jointe de vos courriers une copie du document que je joins à ce post du Bureau de la Tutelle des Chambres des métiers et de l’artisanat (paragraphe 4). Cela devrait leur rafraichir les idées…

La chambre des métiers ne peut justifier son refus d'immatriculation par écrit puisque si ils le fournissent, vous pouvez avoir gain de cause auprès du tribunal.

Bien Cordialement
 

Pièces jointes

glacevanille

glacevanille

Nouveau Membre
#13
Bonsoir
Nouvelle ici. Après renseignement par tél, la CMA des hautes alpes refusent également l’immatriculation des PO.
Passer le CAP esthétique pour avoir le droit d'exercer en tant que PO est complètement un non-sens. Faudrait peut-être déjà qu'il soit dans le programme...
 
BEAUTEANDCO

BEAUTEANDCO

AURELIE FORMATRICE TANYA
#14
Les Chambres des métiers (peu importe le département) ne peuvent légalement refuser l'immatriculation du PO au motif que celle ci n'est pas détentrice du CAP Esthétique.
Remonter le post, nous avons déjà indiqué la démarche précise à suivre.
Cordialement
 
Alexandra5102

Alexandra5102

Nouveau Membre
#17
Bonjour à toutes,

Voici la démarche que conseille l'UPCOM. Nous l'avons appliqué en tant que centre de formation auprès de nos stagiaires ayant une difficulté à obtenir leur immatriculation et elles ont obtenu gain de cause.

1) D'effectuer votre demande d'immatriculation par lettre recommandée avec AR auprès de votre Chambre des métiers. Attention, celle-ci doit concerner uniquement la prothésie ongulaire/stylisme d'ongle. Hors manucure et beauté des pieds (réservée aux esthéticiennes). Cette demande écrite vous permet d'être en possession d'une part, d'une trace écrite et datée de votre demande et d'autre part, d'obtenir le refus de la Chambre des métiers (si tel est le cas) par écrit également.

2) En cas de refus, celui-ci doit impérativement être écrit. Si ce n’est pas le cas, il faut envoyer à nouveau une lettre recommandée avec AR à la Chambre des métiers, afin d'exiger un refus par écrit de leur part, justifiant la base légale de leur décision et ainsi, pouvoir aller en justice réclamer votre droit.

3) Il en va de même, en cas d'obligation de la Chambre des métiers, d’apposer votre signature sur un document par lequel vous reconnaissez exercer dans des conditions illégales votre métier, si vous n’êtes pas titulaire d’un CAP. Il faut également envoyer une lettre recommandée avec AR à la Chambre des métiers, afin d’exiger un courrier de leur part justifiant la base légale de leur demande et ainsi, pouvoir aller en justice réclamer votre droit.

De plus, vous pouvez également leur transmettre en pièce jointe de vos courriers une copie du document que je joins à ce post du Bureau de la Tutelle des Chambres des métiers et de l’artisanat (paragraphe 4). Cela devrait leur rafraichir les idées…

La chambre des métiers ne peut justifier son refus d'immatriculation par écrit puisque si ils le fournissent, vous pouvez avoir gain de cause auprès du tribunal.

Bien Cordialement

Bonjour,
Et pour une inscription via internet cela n'est il pas envisagable ? Cordialement.
 

Ca peut vous intéresser: