échec

#1
Bon voila j'ai une tite question, y a t il queqlqu'un qui a fait du domicile et qui a arréter parce que sa ne marcher pas?
Des fois que pas assez de pub ou petit village.
Enfin dite nous se que vous en penser.
 

Begum

La patience récompense
#2
Re : échec

kikou,

elle a fait ca combien de temps????
moi je pense qu'elle ne sait pas donner beaucoup de moyen:::

il faut faire un maximum de publicité aller dans les salons de coiff deposer des tracts dans les magasins ou y a beaucoup de passage!!!
tu vois!puis faire le max pour que la cliente repart tres sastifaite car le bouche a oreilles marche enormement, lui donné des cartes de visite pour qu elle en distribue a son entourage! y'a pleins de ptits detailles comme ca qui ne sont pas a negliger.
 
N

nininails

Guest
#3
Re : échec

kikou,

elle a fait ca combien de temps????
moi je pense qu'elle ne sait pas donner beaucoup de moyen:::

il faut faire un maximum de publicité aller dans les salons de coiff deposer des tracts dans les magasins ou y a beaucoup de passage!!!
tu vois!puis faire le max pour que la cliente repart tres sastifaite car le bouche a oreilles marche enormement, lui donné des cartes de visite pour qu elle en distribue a son entourage! y'a pleins de ptits detailles comme ca qui ne sont pas a negliger.
Oui je pense que cela doit être difficile dans les premiers temps mais il faut perceverer et voir ce qui cloche.
Manque de pub?
 

Morgane

Nouveau Membre
#4
Re : échec

Salut Audrey

Quoi que t'en penses???

Il faudrait aussi connaître le taux de retour des flyers

2% 3% 10 %????
 
#5
Re : échec

oui et ne pas hésiter à demander à ta cliente "comment ns avez vs connu?"
tu dresses une liste et tu comptabilises...
bref, il y a beaucoup de façon de se faire connaître, il ne faut pas hésiter à aller "au charbon" comme on dit...
la publicit coute chere surtout au debut de l'activité, mais elle est nécessaire pr se faire connaitre, ne pas faire de pub au démarage en se disant que c'est une depense inutile est une grave erreur pour moi ...

bref, la clé c'est un travail irréprochable, un sens des affaires, et de la pub, pub et re pub...

et puis à mes yeux apres un echéc, il faut se poser qques instants et voir ce qui ne fonctionnait pas, souvent apres un deuxième essai, les choses se passent mieux... :clover:
 
M

milo

Guest
#6
Re : échec

moi aussi je compte me lancer ds le domicile...mais alors voilà il faut compter les deplacements..c'est la chose qui me rend perplexe, ne perdont pas trop de temps avec cela ?
 
M

maelyne

Guest
#7
Re : échec

Deja il fau que ce soit deja en place dans les moeurs des gens car l'onglerie n'est pas quelque chose qui est prézent de partout!!! par exemple chez mes parents dans les htes alpes peu de gens se font poser des ongles... aprés il y a la pub que tu fais ki est très importante au début il faut une bonne accroche et surtout prendre du temps et ne pas avoir peur de faire des kilomètres à pied! car le boitage ça marche et les premiers mois il faut etre patiente aussi!

voilà bon courage!!!
Bisous
 
T

turquoise

Guest
#8
Re : échec

bon faut ce dire aussi que c'est pas au fin fond de la cambrousse qu'il faut faire ce genre de job!!!! ya une étude de marché a faire et c'est pas pour rien :):)
 

Anabeauty 07

Formatrice indépendante CND FRANCE
#11
Re : échec

moi je me pose encore la question, faire du domicile ou à domicile??:ok: :ok:
Les deux en meme temp Linie c'est tès bien suffit de s'organiser...
Lorsqu'on fait du domicile faut pas se decourager meme si parfois t'as envie de jeter ta valise par la fenetre car la demande est irrégulière! Une seule recette "Ne pas se faire oublier" je le répète souvent mais il ne suffit pas d'etre une bonne prothésiste le coté commerciale ne dois jamais etre négligé, il faut employer tt les moyens justement pendant ces périodes creuses! petit village ou pas y a toujours du potentiel quelques part..