encore ds la série...

L

linnh

Nouveau Membre
#1
...carte de visite, je continue. Pour le nom pensez vous que de mettre juste un prénom ce soit bien ? (assez original ds la phonétique et l'orthographe) car j'ai beau chercher ds tt les sens je trouve pas c difficile où bateau.. pas facile d'insérer ongle où nail pfff du déjà entendu quoi.. et puis je metterai le titre en gros pour que ça soit visible "styliste ongulaire" et une phrase genre beauté des mains. DItes moi ce que vs en pensez ? merci de vos avis qui me seront très précieux !!!!
 
B

bluenails

Guest
#2
Re : encore ds la série...

Tu peux onglerie bidule, ça rend bien aussi, tu n'as juste pas le droit d'utiliser "l'onglerie".
 
B

bluenails

Guest
#3
Re : encore ds la série...

j'ai déjà vu onglerie bidule, ils n'ont pas eu de soucis, c'est "L'onglerie" qui est déposé, ensuite oui sûrement que si tu deviens une grande chaîne ils pourront te faire ch*** s'ils ont envi
 
S

saabgirl

Guest
#4
Re : encore ds la série...

tu peux pas mettre, "stylisme de l'ongle", je trouve que ca le fait et ca fait penser à la haute couture...
 
kika

kika

Nouveau Membre
#5
Re : encore ds la série...

ATTENTION
MOI ils on failli me faire un procés....si tu habites en france ils on des super avocats et tou le bataclan...jai du tou changer ma vitrine et mes cartes!!!!
 
L

linnh

Nouveau Membre
#6
Re : encore ds la série...

saabgirl styliste ongulaire c'est pour le titre c'est comme prothésiste mais j'aime moins prothésiste ça fait médiacalisé enfin pas top, je peux styliste ? j'ai déjà vu. Oui pour onglerie bidule j'oublie, tte façon je trouvais pas top avec mon prénom.. d'autres avis ????????
 
Tremplin

Tremplin

Éprouvée
#8
Re : encore ds la série...

Votre nom est un outil de marketing important qui devrait être à l'esprit des consommateurs au moment de leur achat. Si votre nom est difficile à prononcer, trop long ou difficile à mémoriser, le consommateur achètera probablement le produit ou le service d'une autre entreprise;. Sans compter que les consommateurs oublient facilement les noms compliqués ou portant à confusion.
Cinq critères à retenir lorsque vous choisissez un nom :
  • La dénomination doit être originale, convaincante et mémorisable.
  • La dénomination ne doit pas pouvoir être confondue avec une dénomination sociale ou une marque de commerce existante. (exemple l’onglerie du marché)
  • La dénomination doit inclure un élément juridique.
  • La dénomination ne doit comporter aucun terme inacceptable.
  • La dénomination doit être transculturelle.
Confusion avec d'autres dénominations ou marques de commerce:
Si le nom de votre entreprise s'apparente trop à une dénomination sociale ou à une marque de commerce existante, le propriétaire de cette dénomination ou marque de commerce pourrait vous poursuivre en justice pour vous empêche de l'utiliser. Il est dans votre intérêt d'éviter cette situation, car il fort probable que vous aurez déjà investi beaucoup de temps, d'efforts et d'argent dans le choix et la promotion d'une dénomination sociale. Le processus fédéral d'approbation des dénominations sociales peut vous aider à éviter ce problème en identifiant au moyen d'une base de données fédérale les dénominations sociales et les marques de commerce pouvant être confondue avec la vôtre. L'approbation d'une dénomination sociale par la Direction des corporations ne garantit pas que vous ne portez pas atteinte aux droits d'une autre société, mais elle en réduit considérablement le risque.
Élément juridique:
Pour inclure un élément juridique dans à dénomination sociale, il vous faut y ajouter un terme tel que limitée (ltée), incorporée (inc.) ou corporation (corp.). Pour être officialisées, les dénominations doivent être enregistrées, ce qui inclue les recherches nécessaires pour s'assurer qu'aucune autre société n'utilise déjà la dénomination en question.
Termes inacceptables:
La dénomination choisie ne peut laisser entendre que vous êtes une agence gouvernementale ou que vous bénéficiez de l'appui du gouvernement. C'est pourquoi les dénominations contenant les termes « Parlementaire, Premier ministre ou Législatif » seront probablement rejetées. De plus, vous ne pouvez utilisez une dénomination qui pourrait donner une image trompeuse de votre entreprise. Enfin, il est interdit d'utiliser des mots vulgaires ou des termes suggérant que votre entreprise offre des services obsènes, scandaleux ou immoraux.
Questions de culture:
Lorsque vous choisissez une dénomination sociale, il est important d'avoir une vision internationale, pour prévoir le développement de votre entreprise et son entrée sur des marchés étrangers. Cela peut sembler lointain ou peu probable à l'heure actuelle, mais c'est une possibilité. Un mot peu avoir une différente signification dans d'autres cultures. Nous vous conseillons donc de faire des recherches avant d'enregistrer votre dénomination sociale. Si vous ne prenez pas le temps de choisir une dénomination adéquate au départ, vous pourriez devoir changer le nom de votre entreprise plus tard. Vous voudrez également vous assurer que la dénomination choisie n'a pas de connotation négative dans la langue en question, car elle pourrait offenser vos clients étrangers et mettre un terme à vos projet d'expansion internationale. La vente de l'automobile Nova de General Motors dans les pays hispaniques est devenu un cas d'école. En espagnol, « No-Va » signifie « n'avance pas ». Bien entendu, cette automobile n'a pas connu un succès commercial dans de nombreux pays. Un grand nombre de dénominations sociales et de marques de commerce ont du faire ce dur apprentissage. Donc pensez à faire vos recherches pour ne pas vous trouver dans cette situation.
Techniques traditionnellement utilisées:
De nombreuses techniques sont traditionnellement utilisées pour choisir un dénomination sociale. Voici les avantages et les inconvénients associés à ces techniques:
1) Noms de famille:
Utiliser un nom de famille comme dénomination sociale est un choix très courant. Les sociétés Ford, Kraft et Heinz portent toutes le nom de leurs fondateurs. Cette méthode reste populaire. Toutefois, elle présente certains inconvénients. Votre réputation personnelle pourrait être ternie si vous avez des difficultés financières ou si votre entreprise faisait faillite. De plus, si vous vendez votre société de capital, elle conservera sa dénomination sociale. Les actions des nouveaux propriétaires pourraient nuire à votre réputation. De même, le comportement et les actions du fondateur pourrait entacher le nom de l'entreprise et avoir des répercussions négatives sur votre société. En outre, la mort ou le départ du fondateur de l'entreprise pourrait prêter à confusion.
2) Noms géographiques:
Utiliser le nom d'une ville, d'une province ou d'un territoire pourrait affecter et limiter votre entreprise si elle s'implante dans d'autres régions. Par exemple, des dénominations comme "Exploitation Forestière de l'Alberta" ou "Tailleurs d'Edmonton" peuvent nuire aux efforts d'une entreprise, car elles sous-entendent une limite géographique, sont difficiles à transférer outre-frontières et peuvent prêter à confusion.
3) Noms descriptifs:
Les dénominations qui décrivent la nature et les activités d'une entreprise peuvent être longues et encombrantes. Une dénomination ne sera pas distinctive si elle ne fait que décrire la nature des activités commerciales. Par exemple, un nom comme "Société internationale de télécommunications" décrit clairement l'entreprise, mais est difficicile prononcer et à mémoriser. Dans notre société de marques, une dénimination doit être originale et unique pour être efficace. Certaines entreprises ayant démarré avec une dénomination sociale descriptive ont adopté des initiales pour raccourcir leurs noms. International Business Machines par exemple est devenu IBM. Bien que cette technique ait bien fonctionné pour IBM, elle n'est pas toujours à conseiller, car la signification des initiales est facilement oubliée.

Des mots n'ayant aucun lien avec l'entreprise ont également été utilisés et rencontré un certain succès. Apple Computers et Carnation Foods sont devenus des marques très connues. Toutefois, comme la dénomination n'a aucun rapport avec le produit ou service, au les consommateurs pourraient avoir tendance à les oublier, au moins au début (la publicité joue alors un rôle essentiel).

4) Dénominations inventées:
Les termes inventés sont le plus souvent composés en amalgamant plusieurs mots ou en combinant les initiales d'une expression pour former un mot. Ces dénominations sont de plus en plus populaires, car elles n'ont pas de définition dans le dictionnaire et peuvent s'appliquer à tout type d'entreprise. Elles ont l'avantage d'avoir une portée illimitée, de pouvoir être utilisées dans toutes les langues et d'être complètement exclusives. Les termes inventés donnent un caractère distinctif à une dénomination sociale et sont plus facilement protégés parce qu'ils sont uniques.

Exemples:
Kodak - A été inventé de façon à pouvoir être prononçable; dans le plus grand nombre de langues possible.
Telus - A été créé en combinant « telecommunications » et « universality ».