La pose d'ongles et son avenir ...

L

loa

Guest
#1
Voila, je me pose certaines questions. Je pense qu’elles passent par l’esprit de toutes les stylistes ongulaire.

Lorsque je consulte les annonces sur le site de l’ANPE. Je constate que 90% (voir même 95%) des offres sont pour des esthéticiennes diplômée et formée à la prothesie ongulaire.
Je conçois très bien que ce soit peut-être plus rentable pour les chefs d’entreprise d’avoir sous la main, une nana polyvalente.

Encore que pour la défense des stylistes ongulaire. Une fille spécialisée et qui fait uniquement les faux ongles avec soin et vitesse offre à sa clientèle, un travail et des conseils plus personnalisés parce qu’elle peut se concentré sérieusement sur une branche des services de l’institut sans avoir d’autres prestations à côté.

Je pense qu’il y à pas mal d’avantages pour un institut de beauté d’avoir une esthéticienne et une spécialiste des ongles.

Maintenant, cela à un coût et toutes les entreprises ne veulent ou ne peuvent pas faire ainsi.

Ca, c’est pour les offres d’emplois.
Ensuite, pour celles qui veulent ouvrir une onglerie afin de rentabiliser son entreprise, il faut toujours et encore développés des services annexes d’où l’importance d’une double qualification : Esthétique et onglerie ou Onglerie et maquillage …

Mes questions étant donc les suivantes :
Pensez-vous que l’onglerie pure est réellement un avenir ?
Quelles sont les débouchés concretes avec un diplôme de styliste ongulaire ?

J’attends vos témoignages et avis.
Merci :cmonchx:
 
I

Iria

Guest
#2
Re : L'onglerie et son avenir ...

bonjour, desoler peut pas t'aider, je vais attendre les reponse aussi, car cela m'interresse aussi
 
#3
Re : L'onglerie et son avenir ...

moi je ne peux pas donner vraiment un avis car je fais les ongles mais après journée ....
Si je devais en faire mon métier, je pense que je ferais beauté des pieds, manucure et prothésiste ongulaire à très haut niveau ....
Avec bcp de matos comme l'airbrush, les spa's pour les bains de pieds et également appareils de massage et de relaxation (pour les jambes par ex...).
les manucures et beauté des piedss ont tjrs existé et existeront tjrs ...
quelque soit ton métier, il faut bcp de persévérance, de courage ....
 

Noa

Membre Actif
#4
Re : L'onglerie et son avenir ...

Voila, je me pose certaines questions. Je pense qu’elles passent par l’esprit de toutes les stylistes ongulaire.

Lorsque je consulte les annonces sur le site de l’ANPE. Je constate que 90% (voir même 95%) des offres sont pour des esthéticiennes diplômée et formée à la prothesie ongulaire.
Je conçois très bien que ce soit peut-être plus rentable pour les chefs d’entreprise d’avoir sous la main, une nana polyvalente.

Encore que pour la défense des stylistes ongulaire. Une fille spécialisée et qui fait uniquement les faux ongles avec soin et vitesse offre à sa clientèle, un travail et des conseils plus personnalisés parce qu’elle peut se concentré sérieusement sur une branche des services de l’institut sans avoir d’autres prestations à côté.

Je pense qu’il y à pas mal d’avantages pour un institut de beauté d’avoir une esthéticienne et une spécialiste des ongles.

Maintenant, cela à un coût et toutes les entreprises ne veulent ou ne peuvent pas faire ainsi.

Ca, c’est pour les offres d’emplois.
Ensuite, pour celles qui veulent ouvrir une onglerie afin de rentabiliser son entreprise, il faut toujours et encore développés des services annexes d’où l’importance d’une double qualification : Esthétique et onglerie ou Onglerie et maquillage …

Mes questions étant donc les suivantes :
Pensez-vous que l’onglerie pure est réellement un avenir ?
Quelles sont les débouchés concretes avec un diplôme de styliste ongulaire ?

J’attends vos témoignages et avis.
Merci :cmonchx:
sais-tu qu'il n'existe pas de règlementation quant au "métier" de prothésiste ongulaire?

Les attestations de stage délivrée par les centres de formation ne sont pas des diplomes officiels reconnus par l'Etat, et d'ailleurs ils ne donnent pas le droit de faire des manucures ou tout autre "soins" des mains et ongles, ces "diplomes" permettent juste de poser une matière sur les ongles, de la façonner et de la limer, c'est tout!
Le reste est réservé aux personnes détentrices d'un CAP esthétique... qui possède d'ailleurs dans son référentiel une partie faux ongles, donc là encore on ne sait pas bien qui à le droit de faire quoi...

la limite içi est floue et à mon avis il serait bon de voir creer un vrai diplome pour le métier de prothésiste ongulaire, au meme titre que celui d'esthéticienne, ou dentiste...etc
 
A

angy

Guest
#5
Re : L'onglerie et son avenir ...

Voila, je me pose certaines questions. Je pense qu’elles passent par l’esprit de toutes les stylistes ongulaire.

Lorsque je consulte les annonces sur le site de l’ANPE. Je constate que 90% (voir même 95%) des offres sont pour des esthéticiennes diplômée et formée à la prothesie ongulaire.
Je conçois très bien que ce soit peut-être plus rentable pour les chefs d’entreprise d’avoir sous la main, une nana polyvalente.

Encore que pour la défense des stylistes ongulaire. Une fille spécialisée et qui fait uniquement les faux ongles avec soin et vitesse offre à sa clientèle, un travail et des conseils plus personnalisés parce qu’elle peut se concentré sérieusement sur une branche des services de l’institut sans avoir d’autres prestations à côté.

Je pense qu’il y à pas mal d’avantages pour un institut de beauté d’avoir une esthéticienne et une spécialiste des ongles.

Maintenant, cela à un coût et toutes les entreprises ne veulent ou ne peuvent pas faire ainsi.

Ca, c’est pour les offres d’emplois.
Ensuite, pour celles qui veulent ouvrir une onglerie afin de rentabiliser son entreprise, il faut toujours et encore développés des services annexes d’où l’importance d’une double qualification : Esthétique et onglerie ou Onglerie et maquillage …

Mes questions étant donc les suivantes :
Pensez-vous que l’onglerie pure est réellement un avenir ?
Quelles sont les débouchés concretes avec un diplôme de styliste ongulaire ?

J’attends vos témoignages et avis.
Merci :cmonchx:
hello pour repondre a la première question:(avis perso) cela fait 16ans que je suis sur le marché du travail et c'est une première pose de faux ongles qui m'a donner envie de me diriger dans la branche esthetique!
j'ai toujours connue des femmes qui prenais soin de leur ongles mains cheveux etc......
oui effectivement je pense que le marché des ongles à de l'avenir etant donner que c'est très loin d'etre nouveau!
et pour ta deuxième question: noa a tout resumé ! vivement un diplome en règle pour les prothesistes ongulaires!
voilà
 

Noa

Membre Actif
#6
Re : L'onglerie et son avenir ...

hello pour repondre a la première question:(avis perso) cela fait 16ans que je suis sur le marché du travail et c'est une première pose de faux ongles qui m'a donner envie de me diriger dans la branche esthetique!
j'ai toujours connue des femmes qui prenais soin de leur ongles mains cheveux etc......
oui effectivement je pense que le marché des ongles à de l'avenir etant donner que c'est très loin d'etre nouveau!
et pour ta deuxième question: noa a tout resumé ! vivement un diplome en règle pour les prothesistes ongulaires!
voilà
:hi::clap::clap::clap::clap:
 
L

loa

Guest
#7
Re : L'onglerie et son avenir ...

Oui, je sais bien que ce n'est pas un diplôme d'etat mais un certificat et rien de plus.

Je suis bien d'accord sur le fait, que les reglementations sur le travail d'une manucure soient très floues ...

Mais je voulais connaître votre avis sur l'avenir des prothesistes ongulaire (sans parler des diplômes).

Un institut spécialisé en beauté des ongles seul a-t-il de l'avenir au même titre qu'un salon de coiffure ?
Car justement les instituts d'esthetique proposent aussi la pose de faux ongles et idem pour les salons de coiffure
 

klimero68

Nouveau Membre
#8
Re : L'onglerie et son avenir ...

bonsoir!! mais por ouvrir uniquement un institut de pose d'ongles (avec vente de maquillage bas de gamme et bijoux fantaisie ) faut il un examen?? ou la fomation suffit?? merci pour vos reponse a bientot
 

Sabine68

Membre Populaire
#10
Re : L'onglerie et son avenir ...

klimero, chez nous en Alsace pour travailler comme prothesiste, la Chambre des métiers nous demande le certificat de stage (la loi raffarin).Pour fare de la vente, tu peux, il faut juste en plus t'immatriculer à la Chambre du Commerce.
Person j'ai toujours bien vécu des ongles uniquement et de la vente.
Par contre, je commence mon cap estheticienne sur un an à partir de septembre à école Vendome car j'ai envie d'en savoir plus et de faire un peu plus (la crise de la quarantaine me guette)!!! voila pour mon expérience à moi
 
#11
Re : L'onglerie et son avenir ...

bonjour pour repondre a klimero68 , pour pouvoir vendre des produits de maquillages il faut que tu ai des bases, quel sont les composants, pour quel type de peaux, que tu sachefaire des essais de maquillage flash, savoir renseigner les clientes, connaitres quels textures pour quel clientes, faire des diagnostic de peaux etc.... c'est tout cela qui differencie une vrai proffessionnelle a une autre.
Il ne faut pas se contenter du bas de gamme, de la simplicité ETC, bon corage et bonne chance!!
 
#12
Re : L'onglerie et son avenir ...

merci pour ta reponse....c est pas que j ai envi de me contenter de bas de gammes c est que je vais faire ce que je peux avec mes moyens de depart et puis le maquillage que il y a sur certains marché ou certains magasins est a
 
#13
Re : La pose d'ongles et son avenir ...

bas prix mais de bonnes qualités ou alors les maquillages qu il vendent en allemagne acheté en gros la bas et revendre ici je ne pense pas qu il faut etre sortir de sinsir pour ne pas vendre un fond de teint foncé a une fille qui a la peau couleur aspro ....apres pour tout ce qui est diagnostic de peaux je pense faire un an d ecole pour tout ce qui est maquillage mais pour l instant je n ai malheureusement pas le temps voila sur ce gros bisous et bonne apres midi
 
T

turquoise

Guest
#14
Re : La pose d'ongles et son avenir ...

à mon avis une fille seule ne faisant que la prothesie ongulaire peut se sortir un salaire tres tres moyen ( limite je dirais même )et pour cela il faut qu'elle applique des prix élevés .

maintenant une boutique avec plusieurs tables qui fonctionne non stop , oui cela reste un bon créneau :)peut donc ce permettre de baisser un peu la prestation.

le marché commence à être saturé , ici sur la cote y'a une ongl...... tous les 10 metres ( bon façon de parler )
 
#15
Re : La pose d'ongles et son avenir ...

moi je pense qu'une onglerie doit absolument proposer la baeuté des mains et le spa pieds, avec vente de produits de soins pour manucurie et pedicurie ( limes, vernis, bases, creme mains, pieds, gommages.
 

themys

Elle a planté sa toile de tente dans un petit coin
#17
Re : La pose d'ongles et son avenir ...

à mon avis une fille seule ne faisant que la prothesie ongulaire peut se sortir un salaire tres tres moyen ( limite je dirais même )et pour cela il faut qu'elle applique des prix élevés .

maintenant une boutique avec plusieurs tables qui fonctionne non stop , oui cela reste un bon créneau :)peut donc ce permettre de baisser un peu la prestation.

le marché commence à être saturé , ici sur la cote y'a une ongl...... tous les 10 metres ( bon façon de parler )
je suis tout à fait d'accord avec stef, ici c'est saturé de saturé, ça pousse comme des champignons que ce soit du domicile ou institut.
alors pour se faire sa clientèle il faut se battre et c'est pas évident!:)
 

Sabine68

Membre Populaire
#18
Re : La pose d'ongles et son avenir ...

oui mais pour ça il faut le cap d'esthéticienne.

exactement !

j'ai ouvert un post il ya deux jours concernant la fameuse circulaire qui tourne avec cette règlementation !

pas de manucurie, encore moins de beauté des mains, soins parafine etc....
tout ce qui touche la peau est interdit sans cap esthétique
pour l'instant, la prothésie ongulaire n'est pas règlementé car on est censée travailler que sur prothèses, or ce métier nous amène aussi à travailler sur l'ongle naturel (gainage par ex)

donc, pour l'instant ce n'est pas règlementé, mais je crains que les choses finissent pas évoluer!!
 

Sabine68

Membre Populaire
#19
Re : La pose d'ongles et son avenir ...

d'ailleurs depuis que je suis à l'école d'esthétique, je m'apercois que finalement c'est pas si facile de choisir un fond de teint!
Il faut aussi savoir reconnaitres les différents types de peaux (moi par ex j'ai une peau grasse, et je dois utiliser des fond de teint en stick plutot)

savoir aussi conseiller pour des fards par exemple, est ce que la cliente porte mieux les tons froids ou tons chauds? C'est une analyse à faire, et elle s'apprend

j'ai toujours cru que c'était un jeu d'enfant, mais je me rend compte que non!
 

Looky

Super experte
#20
Re : La pose d'ongles et son avenir ...

En France, cela me paraît bien plus compliqué qu'en Suisse, même si en Suisse il n'existe aucun diplôme de styliste ongulaire reconnu. Mais on n'a pas besoin d'être esthéticienne pour s'occuper des cuticules, pour des manucures ou beauté des pieds ! Il existe des cours qui prodiguent ces informations et ensuite libre à vous de pratiquer chez vous ou de vous mettre à votre compte. Et je trouve que quelqu'un qui se débrouille bien dans la prothésie ongulaire peut très bien en vivre ici. J'en connais plein qui sont débordées de travail et qui ont des listes d'attente. Financièrement c'est tout-à-fait viable, sans activités annexes ! Mais c'est vrai aussi que tout le monde n'est pas au même point et que certaines galèrent fortement ! On n'a beaucoup de personnes qui exercent ce métier mais il y a encore beaucoup de demande, donc pas trop de saturation...

Bon courage à celles qui en ont besoin !
 

Ca peut vous intéresser: