Micro entreprise....

  • Auteur de la discussion Audy_57
  • Date de début
A

Audy_57

Guest
#1
Je viens à peine de créer ma Sté et déjà que l'URSSAF me taxe!!!!!!!!!
230€ et l'activité n'a même pas commencé!! C'est quoi ce bordel!

Petite question, pour passer du statut micro à EURL, il faut faire un dépôt de bilan au préalable avant la création de la nouvelle sté???
 
Tremplin

Tremplin

Éprouvée
#2
Re : Micro entreprise....

Tu étais en entreprise individuelle et tu veux passer en société unipersonnelle c'est à dire 1 seul associé, voici la réponse :


Impôts directs
La mise en société de l'entreprise individuelle, qu'il y ait changement de régime fiscal ou non, est assimilée à une cession de l'entreprise et entraîne l'imposition immédiate pour l'entrepreneur des résultats de l'exercice. Cet apport peut également générer des plus-values au profit de l'entrepreneur, pour lesquelles des reports d'imposition ont été prévus (1) , si l'entrepreneur et la société bénéficiaire en font la demande :
Pour les biens non amortissables, l'imposition des plus-values est reportée à la réalisation des évènements suivants :​
  • - la transmission à titre onéreux des droits sociaux reçus en rémunération de l'apport de l'entreprise, ou
  • - la cession des biens par la société si elle est antérieure à la transmission des droits sociaux.
En cas de transmission à titre gratuit, à une personne physique, des droits sociaux rémunérant l'apport ou de la nue-propriété de ces droits, le report d'imposition peut être maintenu si le bénéficiaire de la transmission prend l'engagement d'acquitter l'impôt sur la plus-value à la date de réalisation des événements précités.
Pour les biens amortissables, la plus-value est imposée au taux de droit commun au nom de la société bénéficiaire de l'apport, sauf si l'apporteur opte pour l'imposition immédiate à son nom. L'apporteur peut notamment avoir intérêt à formuler cette option si la plus-value peut bénéficier de l'exonération prévue pour les petites entreprises ou s'il souhaite l'utiliser pour compenser le déficit du dernier exercice d'activité.
Les profits afférents aux stocks sont imposables au nom de la société bénéficiaire de l'apport (lorsqu'elle cédera les stocks) si elle inscrit les stocks à l'actif de son bilan à la valeur comptable pour laquelle ils figurent au dernier bilan de l'entreprise individuelle.
(1) Pour les opérations réalisées à compter du 1/1/2006, le bénéfice des reports d'imposition ne peut pas être cumulé avec les régimes d'exonération des plus-values professionnelles des PME ou d'autres régimes de report d'imposition des plus-values.

Droits d'enregistrement
Vous êtes exonéré de droit d'apport si la mise en société de votre entreprise individuelle est effectuée lors de la constitution de la société et si vous vous engagez à conserver pendant au moins 5 ans les titres reçus en contrepartie. Sinon, un droit de mutation de 5 % est exigible pour l'apport du fonds de commerce ou d'une clientèle lorsque le fonds est d'une valeur supérieure à 23.000 €. En dessous de cette limite, les droits d'enregistrement ne sont pas dus.


J'espère avoir répondu à ta question
Amicalement
Philippe​
 
souricette73

souricette73

Nouveau Membre
#3
Re : Micro entreprise....

Je viens à peine de créer ma Sté et déjà que l'URSSAF me taxe!!!!!!!!!
230€ et l'activité n'a même pas commencé!! C'est quoi ce bordel!

Petite question, pour passer du statut micro à EURL, il faut faire un dépôt de bilan au préalable avant la création de la nouvelle sté???
Salut! tu t'es enregistere quel mois ?
 
Tremplin

Tremplin

Éprouvée
#5
Re : Micro entreprise....

Bon, tu as vu ma réponse, mais pour toi ce n'est pas trop grave. Par contre, je ne suis pas sur de comprendre ta démarche, sais-tu qu'il y a des frais pour constituer une EURL ? et qu'en plus, ton statut social reste le même, tu es considérée comme non salariée ! La EURL protège ton patrimoine et tu peux choisir une option fiscale, sinon en charges sociales tu devras toujours payer les charges obligatoires.
Bon courage
 
F

Flynails

Guest
#6
Re : Micro entreprise....

Bonjour à toutes
je suis en projet de me lancer dans l'onglerie mais plusieurs personnes me disent que çà marche mal et que je risque de me casser la pipe...
Quelle est la viabilité de cette profession? Peut-on espérer gagner sa vie raisonnablement? L'investissement matériel et formation en vaut-il la peine? Sinon je m'oriente dans un autre domaine... Mais çà m'ennuie car j'avias vraiment envie de me lancer!
Véronique
 
Tremplin

Tremplin

Éprouvée
#7
Re : Micro entreprise....

Bonjour à toutes
je suis en projet de me lancer dans l'onglerie mais plusieurs personnes me disent que çà marche mal et que je risque de me casser la pipe...
Quelle est la viabilité de cette profession? Peut-on espérer gagner sa vie raisonnablement? L'investissement matériel et formation en vaut-il la peine? Sinon je m'oriente dans un autre domaine... Mais çà m'ennuie car j'avias vraiment envie de me lancer!
Véronique
Si tu es passionnée, si tu prépares bien ton business plan, si tu es entourée de personnes qui croivent en toi et qui t'encourage, tu es en bonne voie.
Il est souvent nécessaire d'entreprendre pour espérer et de persévérer pour réussir.(gilbert Cesbron)
Bon courage
Philippe
 
Méli

Méli

Habituée
#8
Re : Micro entreprise....

Moi je suis en micro depuis janvier 2007.
J'ai fait accre etc...
Pour le moment, j'ai remboursé mon investissement donc je suis en positif.
Cela me permet pas d'en vivre mais d'avoir un complément.
Je reste patiente parce qu'il faut du temps pour construire et fidéliser sa clientèle.

a voir...
 
kika

kika

Nouveau Membre
#9
Re : Micro entreprise....

honnetement...je suis a mon comte depuis 5 ans et chaque année sa craint de plus en plus...
plein de petites jeunes font les ongles au"black" et les clientes preferent payer moins cher mm si elles on des ongles pas terribles::
resultat:je pense a arreter mon activitée car le rendement c'est plu ca!!!
REFLECHISSEZ BIEN LES FILLES..
 
Tremplin

Tremplin

Éprouvée
#10
Re : Micro entreprise....

honnetement...je suis a mon comte depuis 5 ans et chaque année sa craint de plus en plus...
plein de petites jeunes font les ongles au"black" et les clientes preferent payer moins cher mm si elles on des ongles pas terribles::
resultat:je pense a arreter mon activitée car le rendement c'est plu ca!!!
REFLECHISSEZ BIEN LES FILLES..
Et oui, je suis enfin pas seul à dire que c'est un métier difficile, j'ai proposé à quelques instituts de formation de venir former les futurs prothésistes stylistes sur les solutions de sorties; Ma très grande expérience en la matière a fait peur, les instituts de formation ne souhaitaient peut être pas tout dire!!!!!
Plus on va dans le temps, plus il y a cette nouvelle "mode" de devenir prothésistes stylistes, et plus on ira dans une profession sauvage, sans cadre juridique et avec des débordements incontrôlables; Et encore beaucoup ne connaissent pas le "bordel" à Paris, c'est l'enfer.
Ma réunion de juin, va je l'espère faire avancer dans le bon sens cette profession, et j'espère ne plus lire les mots terribles d'abandonner au bout de cinq ans une si belle profession, quel gachis ! mais je te comprends, si tu es seul ce n'est pas évident, et si tu es découragée ce n'est pas à cause de ton savoir faire mais bien la faute du système et ce qu'il engendre.
Philippe
 
C

crakeou

Guest
#11
Re : Micro entreprise....

[quote=Tremplin;La EURL protège ton patrimoine


il ya aussi pour proteger le patrimoine du travailleur individuel un possibilitée moins couteuse c'es d'aller chez un notaire faire un certificat de non saisabilitée

et oui il faut aussi que certains centres de formations arretent de dire qu'il ya plus de demande que d'offres

oui creer une entreprise c'est dur et il ne suffit pas de connaitre son metier
 

Ca peut vous intéresser: