Partenariat avec salon de coiffure vos expériences et avis svp

flav.49

flav.49

Nouveau Membre
#1
Bonjour, je souhaiterais avoir votre avis : je m'installe en tant que auto entrepreneur esthéticienne et prothésiste ongulaire. J'ai trouver un partenariat dans un salon de coiffure pour intervenir 2 fois par mois, j'ai la possibilité également de louer une cabine esthétique dans un autre salon de coiffure à 10/15km du 1 er. Es possible de combiner les deux salons? Es légal ? Cela peut il être un problème de concurrence ? Merci pour vos reponse
 
Allyssa Beauté

Allyssa Beauté

Esthéticienne maquilleuse VDI
#2
Coucou,
C'est tout à fait légal de combiner les deux. Le seul truc que tu ne peux pas faire en tant qu'auto entrepreneuse, c'est d'avoir qu'un seul client.
Deux c'est bien.
Je suis pas sure qu'on puisse parler de concurrence (surtout si les deux instituts sont à 10 km l'un de l'autre) mais bon faudra voir le contrat que tu signeras avec ton principal client (celui à qui tu loueras la cabine). Il peut très bien t'imposer une close de non-concurrence dans un périmètre précis mais 10 km, quand même, ça me paraît énorme.
Le client chez qui tu vas louer la cabine, il a déjà le concept ou c'est toi qui va tout développer? (les prestations, les tarifs...).
J'espère t'avoir aidé. Si t'as d'autres questions n'hésites pas!

Bonne soirée
 
Sarah2526

Sarah2526

Membre Populaire
ENTREPRISE
#3
Je pense que c'est tout a fait légal et que ça ne pose pas de soucis ;) en plus ça te permettras de te développer plus vite !
 
flav.49

flav.49

Nouveau Membre
#4
Oui je pense que les deux combiné peut aider à commencer mon activité. Le 1 er salon n'a pas de cabine mais mes prestations s'effecturaient dans le salon de coiffure dans un leger renfoncement. Jinterviendrai 2 fois par mois, mais la responsable n'est pas très contente en ayant une possibilité dans un autre salon. Le second à une cabine esthétique à l'étage. Il ya eu 2 esthéticienne dont 1 qui est rester longtemps. ..et elle est réparti avec la clientèle. ..donc il faut que je relance l'activité! C'est moi qui ferait mes prestations avec mes tarifs. Je pense reprendre la marque de la cabine qui est oxalia bio.
Sa membeterai énormément de refuser le salon ou il ya la cabine, (même si je souhaite faire un peu de domicile en parallèle) pour un salon ou j'irai deux fois par mois. Mais je me sent mal pour la 1 ère patrone du salon. Dans le contrat il est stipuler : libre d'exercer son activité ailleurs que dans le lieu défini à condition de ne pas le faire dans des salons de coiffure attenant à celui ci.
Merci pour vos réponses ! Bonne soirée
 
Allyssa Beauté

Allyssa Beauté

Esthéticienne maquilleuse VDI
#5
C'est clair que tu ne peux pas lacher la cabine juste pour un endroit ou tu n'interviendras que deux fois par mois. En meme temps, cette personne n'a pas le droit de te dire quoi que ce soit, tu es independante et de ce fait, si elle se comporte avec toi comme si t'était une employée et pas une partenaire, il y a là un lien de subordination (ça peut meme aller jusqu'à transformer ton contrat de prestataire en CDI, t'en es pas là mais c'est bon à savoir).

J'ai travaillé deux ans dans un institut Bio en tant que auto-entrepreneuse et j'avais une collègue qui elle travaillait les lundi, mardi, mercredi dans cet institut et les jeudi, vendredi, samedi dans un salon de coiffure (elle etait auto-entrepreneuse aussi). Elle faisait de la pose d'ongles, les soins visage et toute autre prestation qui ne necessite pas que le cliente se denude. Le reste des prestations, si les clientes étaient interessées elle les faisaient à domicile, chez les clientes. Je pense que ça peut être un très bon moyen de démarrer pour toi.
Cependant, il ne faut pas lacher la cabine que tu dois développer. Il faut tout de meme que tu gardes à l'esprit que developper une activite peut etre très très difficile d'autant plus que ça peut prendre quelques mois avant que tu puisses te dégager un vrai salaire. J'étais dans ta situation il n'y a pas si longtemps ou j'ai du monter une cabine dans un salon de bronzage (malheureusement, j'ai arreté Les appareils etaient trops bruyants, c'était pas une ambiance zen et relaxante mais plutot stressante :))

Au debut, c'est surtout prospecter et faire connaitre ton activité qui te prendra 90% du temps. Tout réside dans la communication avec les clientes potentielles. Je ne te le dirais jamais assez, ne lache pas la cabine juste pour le salon. Franchement je ne connais aucune cliente normalement constitutée qui feras 10 ou 15 Km pour aller en institut, sauf peut-etre dans les endroits reculés où les instituts se font rares.

N'hésite pas si tu as d'autres questions et que je peux t'aider dans le développent de ta cabine. Je me ferais un plaisir de partager mes connaissances avec toi ou avec les autres filles du forum (j'ai un BTS MUC et un titre professionnel responsable commercial et marketing).
Alors si je peux vous aider (gratuitement) les filles n'hésitez pas. ;-)
 
flav.49

flav.49

Nouveau Membre
#6
Merci Allyssa pour tes conseils ! Oui je pense que oui il est mieux que je vois surtout mes intérêts. Ton activité à mis combien de temps pour se développer correctement ? Et Comment a tu fais ? Merci encore
 
Allyssa Beauté

Allyssa Beauté

Esthéticienne maquilleuse VDI
#7
Hello,

C'est bien que tu le prennes comme ça. C'est clair faut voir où est TON intérêt pas celui d'un salon où tu ne seras que 2 fois par mois. Et comme je t'ai dit, je suis pas sûre que les clientes feront 10 ou 15 km pour aller se faire épiler les sourcils ;-).

Pour répondre à ta question sur le développement de mon activité, je dirais que dans l'institut Bio où j'ai travaillé tout était déjà mis en place depuis des années, je venais et je faisais les soins et basta. Certaines fois, on me demandait mon avis pour le lancement d'un nouveau soin ou d'un nouveau produit mais ça s'arrêtait là (c'était frustrant).

Dans le salon de bronzage c'était différent, je devait tout faire du développement des protocole de soins à la mise en place du système de fidélité en passant par la création des supports de communication (autant dire, j'ai adoré j'étais dans mon élément). Malheureusement, la collaboration avec le salon n'a pas duré et j'ai dû arrêter.

Comme je te l'ai dit plus haut, le développement d'une activité à domicile, en institut ou autre n'est pas facile mais c'est pas impossible non plus. Il se pourrait que pendant 6 mois, 1 an voire plus des fois que tu ne puisse pas tirer un salaire (SMIC) de ton activité. Il faut que tu prennes ce paramètre en compte donc tu dois prévoir de quoi vivre (économies, allocations chômages, RSA, Boulot à mi-temps, aide de la famille...).

Si tu veux des réponses plus précises sur des aspects spécifiques te ton développent d'activité, j'ai créé ce topic il y a quelques jours: http://forum.manucure.info/index.ph...nseils-pour-développer-votre-activité.447634/

Bonne journée
 
flav.49

flav.49

Nouveau Membre
#8
Merci. Je mettais préparer à ne pas me.tirer de salaire pendant plusieurs long mois..ton expérience est très enrichissante ! Avec quels supports de communication à tu misais en place pour ton activité? Merci bcp
 
Olivier92

Olivier92

http://www.beautyglamstore.fr/
#9
Ce qui est important c'est que tu en parles aux 2 responsables de salon pour t'assurer qu'elles soient d'accord. Mais sur le principe c'est une très bonne idée. Tous mes encouragements
 
Lohan2a

Lohan2a

Nouveau Membre
#12
C'est clair que tu ne peux pas lacher la cabine juste pour un endroit ou tu n'interviendras que deux fois par mois. En meme temps, cette personne n'a pas le droit de te dire quoi que ce soit, tu es independante et de ce fait, si elle se comporte avec toi comme si t'était une employée et pas une partenaire, il y a là un lien de subordination (ça peut meme aller jusqu'à transformer ton contrat de prestataire en CDI, t'en es pas là mais c'est bon à savoir).

J'ai travaillé deux ans dans un institut Bio en tant que auto-entrepreneuse et j'avais une collègue qui elle travaillait les lundi, mardi, mercredi dans cet institut et les jeudi, vendredi, samedi dans un salon de coiffure (elle etait auto-entrepreneuse aussi). Elle faisait de la pose d'ongles, les soins visage et toute autre prestation qui ne necessite pas que le cliente se denude. Le reste des prestations, si les clientes étaient interessées elle les faisaient à domicile, chez les clientes. Je pense que ça peut être un très bon moyen de démarrer pour toi.
Cependant, il ne faut pas lacher la cabine que tu dois développer. Il faut tout de meme que tu gardes à l'esprit que developper une activite peut etre très très difficile d'autant plus que ça peut prendre quelques mois avant que tu puisses te dégager un vrai salaire. J'étais dans ta situation il n'y a pas si longtemps ou j'ai du monter une cabine dans un salon de bronzage (malheureusement, j'ai arreté Les appareils etaient trops bruyants, c'était pas une ambiance zen et relaxante mais plutot stressante :))

Au debut, c'est surtout prospecter et faire connaitre ton activité qui te prendra 90% du temps. Tout réside dans la communication avec les clientes potentielles. Je ne te le dirais jamais assez, ne lache pas la cabine juste pour le salon. Franchement je ne connais aucune cliente normalement constitutée qui feras 10 ou 15 Km pour aller en institut, sauf peut-etre dans les endroits reculés où les instituts se font rares.

N'hésite pas si tu as d'autres questions et que je peux t'aider dans le développent de ta cabine. Je me ferais un plaisir de partager mes connaissances avec toi ou avec les autres filles du forum (j'ai un BTS MUC et un titre professionnel responsable commercial et marketing).
Alors si je peux vous aider (gratuitement) les filles n'hésitez pas. ;-)
Hello,

C'est bien que tu le prennes comme ça. C'est clair faut voir où est TON intérêt pas celui d'un salon où tu ne seras que 2 fois par mois. Et comme je t'ai dit, je suis pas sûre que les clientes feront 10 ou 15 km pour aller se faire épiler les sourcils ;-).

Pour répondre à ta question sur le développement de mon activité, je dirais que dans l'institut Bio où j'ai travaillé tout était déjà mis en place depuis des années, je venais et je faisais les soins et basta. Certaines fois, on me demandait mon avis pour le lancement d'un nouveau soin ou d'un nouveau produit mais ça s'arrêtait là (c'était frustrant).

Dans le salon de bronzage c'était différent, je devait tout faire du développement des protocole de soins à la mise en place du système de fidélité en passant par la création des supports de communication (autant dire, j'ai adoré j'étais dans mon élément). Malheureusement, la collaboration avec le salon n'a pas duré et j'ai dû arrêter.

Comme je te l'ai dit plus haut, le développement d'une activité à domicile, en institut ou autre n'est pas facile mais c'est pas impossible non plus. Il se pourrait que pendant 6 mois, 1 an voire plus des fois que tu ne puisse pas tirer un salaire (SMIC) de ton activité. Il faut que tu prennes ce paramètre en compte donc tu dois prévoir de quoi vivre (économies, allocations chômages, RSA, Boulot à mi-temps, aide de la famille...).

Si tu veux des réponses plus précises sur des aspects spécifiques te ton développent d'activité, j'ai créé ce topic il y a quelques jours: http://forum.manucure.info/index.ph...nseils-pour-développer-votre-activité.447634/

Bonne journée
Bonsoir Alyssa, je vois sur ton poste que tu étais AE dans un institut qui apparemment te fournissait les produits..j'ai une question concernant un salon qui me propose de faire du freelance en me fournissant le matériel du coup je ne sais pas trop combien le facturer (à l'heure, au %), je ne sais pas trop combien je peux demander.
Merci pour ta réponse :)
 
Allyssa Beauté

Allyssa Beauté

Esthéticienne maquilleuse VDI
#13
hello @Lohan2a ,

Effectivement lorsque j'étais dans l'institut en question, je ne ramenais que ma blouse et ma pince à épiler fétiche. Pour le reste, les produits etaient fournis par l'institut parce qu'ils etaient vendu dans le magasin. C'était logique de les utiliser pour pouvoir les vendre par la suite.
Pour ma part, la facturation c'était au % (50-50).

Dans le salon de bronzage, je m'occupais de tout de A à Z (je fournissais les produits, les appareils, je faisait les soins, je m'occupais de la communication, et beaucoup d'autres choses). Là encore, cétait à la commission (70-30). 70% pour moi et 30% pour le salon.
Je sais que dans certains cas, les filles font (80-20) mais pour ma part j'ai fait (70-30) parce que le salon de bronzage mettait à ma disposition deux cabines de 8m2 chacune.

A toi de voir. Perso, toutes celles que je connais et qui sont estheticiennes en auto entreprise font à la commission.

Si sur le forum, certaines facturent à l'heure ou autre, ça serait bien de nous en parler. Merci

Bonne soiree
 

Ca peut vous intéresser: