Statut d’auto-entrepreneur : hausse des cotisations en 2013

Cindou

Cindou

Modératrice
Membre du personnel
#1
Coucou les filles, je viens de tomber sur un article .. Je vous le poste je pense que ça pourrait interesser quelques personnes ;-)

____________________________________________________

Les auto-entrepreneurs paieront davantage de cotisations sociales l’année prochaine, a annoncé le gouvernement. En revanche, ils conserveront l’essentiel de leurs avantages fiscaux et administratifs.

Le plan d’économies engagé par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault n’épargnera pas les auto-entrepreneurs : eux-aussi paieront plus d’impôts en 2013. Concrètement, le montant de leurs charges sociales va être aligné sur celui des entrepreneurs individuels qui exercent sous un statut moins avantageux fiscalement.
Pas de chiffre d'affaires, pas d'impôt

Pour le gouvernement, l’objectif de ce rééquilibrage se chiffre à « 130 millions d’euros d’économies » pour les caisses de l'Etat.

Il va se traduire par des hausses de cotisations de 2 à 3 points selon le domaine d’activité. Ce nouveau barème ne concernera évidemment que les auto-entrepreneurs qui réalisent un chiffre d’affaires. Les autres continueront d’être exonérés de charges.

Concrètement, un auto-entrepreneur qui exerce une activité de vente de marchandises, verra son taux de cotisations passer de 12 à 14%. S’il vend des prestations de services et/ou artisanales, il paiera 24,6% de charges (contre 21,3% auparavant). S’il exerce une profession libérale, son niveau de prélèvement passera de 18,3% à 21, 3%.

En juin dernier, la ministre en charge du Commerce et de l’Artisanat Sylvia Pinel avait pointé les faits de concurrence déloyale entre les auto-entrepreneurs, exonérés de charges en cas d’absence de résultats, et les autres travailleurs indépendants. Elle avait alors annoncé qu’une évaluation du régime était en cours afin de lui apporter des modifications techniques. Beaucoup d’auto-entrepreneurs craignaient alors une perte de leurs avantages fiscaux.

Cette souplesse sera maintenue : les auto-entrepreneurs pourront toujours bénéficier d’une franchise de TVA. Surtout, s’ils « gagnent zéro, ils continueront de payer zéro » a rassuré le gouvernement. De la même façon, l’exercice d’une activité sous le statut d’auto-entrepreneur ne sera pas limité dans le temps, comme l’avaient craint, un moment, les deux syndicats professionnels.
 
Mummu

Mummu

Parfumée au nail prep IBD
#3
Mdrrr .... pas pour toi Cindou :D

Je vais garder mon sang froid ;)
 
DEMETRIA83

DEMETRIA83

Membre Populaire
#4
merci ma belle !
On entend tellement tout et son contraire ! les filles il ne faut pas céder à la panique ! La loi doit être votée déjà ! et Il faut vous dire que le statut d' AE ne doit être qu'un tremplin et pas une fin en soi ! Quant on fait le calcul parfois il est plus intéressant de se mettre rapidement en EURL (par exemple) les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Le meilleur moyen d'être fixée c de faire appel à un expert comptable il vous fera les calculs et vous conseillera c son métier !
Bon courage les filles BIZ
DEMIE
 
Cindou

Cindou

Modératrice
Membre du personnel
#6
merci ma belle !
On entend tellement tout et son contraire ! les filles il ne faut pas céder à la panique ! La loi doit être votée déjà ! et Il faut vous dire que le statut d' AE ne doit être qu'un tremplin et pas une fin en soi ! Quant on fait le calcul parfois il est plus intéressant de se mettre rapidement en EURL (par exemple) les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Le meilleur moyen d'être fixée c de faire appel à un expert comptable il vous fera les calculs et vous conseillera c son métier !
Bon courage les filles BIZ
DEMIE
Oui, il faut attendre de voir.
Par contre je suis tout à fais de ton avis. Pour le moment le statut reste intéressant quand même.
 
Cindou

Cindou

Modératrice
Membre du personnel
#8
Je disais " Mdr" pour le gouvernement ; dans le sens " ils cherchent à nous ponctionner de partout" :(
Ah ça malheureusement ... :-(
Mais bon faut persévérer ! Je trouve juste dommage qu'ils essayent de taxer encore plus les indépendants, sachant que beaucoup galère. Au lieu de les soutenir, eux les enfonce !
 
Mummu

Mummu

Parfumée au nail prep IBD
#9
Ah ça malheureusement ... :-(
Mais bon faut persévérer ! Je trouve juste dommage qu'ils essayent de taxer encore plus les indépendants, sachant que beaucoup galère. Au lieu de les soutenir, eux les enfonce !
Exactement !! Les gens se motivent pour s'en sortir vu le contexte actuel ... et dès qu'ils vont faire un peu de profit paf* on les sanctionne ... y'aurait tellement d'autres moyens et d'autres endroits pour " recupérer " de l'argent que de taxer touours les mêmes .... arf ... je garde mon sang froid ♪ :D
 
Cindou

Cindou

Modératrice
Membre du personnel
#10
Exactement !! Les gens se motivent pour s'en sortir vu le contexte actuel ... et dès qu'ils vont faire un peu de profit paf* on les sanctionne ... y'aurait tellement d'autres moyens et d'autres endroits pour " recupérer " de l'argent que de taxer touours les mêmes .... arf ... je garde mon sang froid ♪ :D
Rassurée de voir que je ne suis pas la seule à penser comme ça... lol.
 
Lapetitefille

Lapetitefille

Nouveau Membre
#11
Coucou les filles, je viens de tomber sur un article .. Je vous le poste je pense que ça pourrait interesser quelques personnes ;-)

____________________________________________________

Les auto-entrepreneurs paieront davantage de cotisations sociales l’année prochaine, a annoncé le gouvernement. En revanche, ils conserveront l’essentiel de leurs avantages fiscaux et administratifs.

Le plan d’économies engagé par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault n’épargnera pas les auto-entrepreneurs : eux-aussi paieront plus d’impôts en 2013. Concrètement, le montant de leurs charges sociales va être aligné sur celui des entrepreneurs individuels qui exercent sous un statut moins avantageux fiscalement.
Pas de chiffre d'affaires, pas d'impôt

Pour le gouvernement, l’objectif de ce rééquilibrage se chiffre à « 130 millions d’euros d’économies » pour les caisses de l'Etat.

Il va se traduire par des hausses de cotisations de 2 à 3 points selon le domaine d’activité. Ce nouveau barème ne concernera évidemment que les auto-entrepreneurs qui réalisent un chiffre d’affaires. Les autres continueront d’être exonérés de charges.

Concrètement, un auto-entrepreneur qui exerce une activité de vente de marchandises, verra son taux de cotisations passer de 12 à 14%. S’il vend des prestations de services et/ou artisanales, il paiera 24,6% de charges (contre 21,3% auparavant). S’il exerce une profession libérale, son niveau de prélèvement passera de 18,3% à 21, 3%.

En juin dernier, la ministre en charge du Commerce et de l’Artisanat Sylvia Pinel avait pointé les faits de concurrence déloyale entre les auto-entrepreneurs, exonérés de charges en cas d’absence de résultats, et les autres travailleurs indépendants. Elle avait alors annoncé qu’une évaluation du régime était en cours afin de lui apporter des modifications techniques. Beaucoup d’auto-entrepreneurs craignaient alors une perte de leurs avantages fiscaux.

Cette souplesse sera maintenue : les auto-entrepreneurs pourront toujours bénéficier d’une franchise de TVA. Surtout, s’ils « gagnent zéro, ils continueront de payer zéro » a rassuré le gouvernement. De la même façon, l’exercice d’une activité sous le statut d’auto-entrepreneur ne sera pas limité dans le temps, comme l’avaient craint, un moment, les deux syndicats professionnels.
 
towtue

towtue

PROFESSIONNEL
ENTREPRISE
#14
ouais on sait tous que le but c'est de gagner zéro..... bien évidemment

quelle merde !!!

encore un bel exemple du travailler + pour gagner +... surtout en donner encore + à l'état...
 
cel2b

cel2b

vive l'esthétique !
#18
Bbonjo tt le monde , dites moi je viens de recevoir la taxe pro aujourd hui est ce normal ?? je ne l ai jamais payé en auto !!! pfff . merci biz
 
Cindou

Cindou

Modératrice
Membre du personnel
#19
La taxe pro je crois que les auto sont exonéré la première année ou les deux premières. Mais la taxe pro à été remplacé par la Cte
 
A

aidecrea

Nouveau Membre
#20
La CET effectivement, or cette CET comprend 2 parties dont la CFE, or cette CFE comprend un montant minimum dû par tout entrepreneur à partir de sa troisième année d'activité. Ce montant minimum varie en fonction de l'adresse de l'entreprise. Quel montant pour votre part ?
 

Ca peut vous intéresser: