Créer Sa Boîte à Domicile : 10 Questions Pour Faire Le Bon Choix .. !

C

celfred

Nouveau Membre
#61
Aucune pub si tu travaille sur modèle enfin pas genre flyers ect.
Tu peux trouver des modèles dans ton entourage, ou mettre une annonce sur des sites de petites annonces gratuites en précisant bien que tu recherche des modèles et que tu demande uniquement une participation financière pour les produits !

Oui pour monter ta propre affaire, tu peux soit démarrer en portage salariale ou créer ta propre entreprise en t'immatriculant.

Tu trouvera plein de post sur le forum à ce sujet !


Bonjour
J aurais voulu savoir si pour faire de la pose sur modele après ma formation il fallait déjà que je me declare auto entrepreneur ou faut il attendre après???

Merci de ta réponse
 
A

ANASTASIA76

Membre récent
#62
salut

je vois qu'il n'y a aucune réponse aux questions des autres !!!
c'est dommage
 
chrischris62

chrischris62

Membre Actif
#65
Bonsoir, pour ma par le travaille à domicile (c’est chez les clientes) et donc quand on n’est esthéticienne à domicile et prothésissete ongulaire ou prothésiste tous coure on ma dit que l’on ne pouvait pas exercer plus de 50% de l’activité à son domicile pour ne pas être concurrente directe avec les esthéticiennes ou prothésiste ongulaire installer du secteur. Je ne c’est pas si les informations son bonne à 100%. Car pour moi s’installer à son domicile tous le temps c’est comme ouvrir in institut ou autre.
 
sucrette12

sucrette12

Nouveau Membre
#66
moi je reste sans reponse, j'ai une activité professionnelle qui n'a rien a voir avec la po mais j'ai suivit cette formation a domicile avec certificat et je souhaiterais exercer la po a domicile en seconde activité professionnelle mais ça n'est pas assez rentable pour l'instant et je ne sais pas dans quel statut je dois me lancer car je me demande qu'elles seront mes charges, et si je ne fait pas assez de chiffre comment vais-je faire?
merci de m'aider
 
valerie95

valerie95

Membre Populaire
#67
Créer Sa Boîte à Domicile : 10 Questions Pour Faire Le Bon Choix .. !






1 - Quel statut choisir ? Travailleur indépendant ? SARL ? EURL ? SAS ?
Aucun statut n'est incompatible, mais travailler chez soi signifie généralement qu'on ne va pas recruter immédiatement en restant sur une petite taille d'entreprise, pour laquelle les statuts de SA ou de SAS semblent surdimensionnés. Les formes « en nom personnel », commerçant ou artisan, sont également à proscrire d'une manière générale, sauf pour les professions libérales. Il reste donc la SARL, le meilleur outil pour fonder une entreprise . Toutefois, si la société n'est domiciliée chez son fondateur que pour quelques semaines, créer une SA d'emblée peut être préférable à un changement de statut ultérieur et coûteux.

2 - Peut-on domicilier sa société chez soi ? Pour tout type d'activité ? Sans limitation de durée ?
Il faut faire le distinguo entre « créer une société commerciale chez soi » et « développer une activité commerciale chez soi ». Si vous créez une chaîne de restaurants, mais que vous n'avez pas encore d'emplacement, la société d'exploitation de cette chaîne peut parfaitement avoir son siège chez vous. Vous ne pourrez pas pour autant y ouvrir un restaurant. Depuis la loi Dutreil du 2 août 2005, toute personne morale peut domicilier son siège chez son représentant légal, de façon permanente et pour une durée illimitée, à condition de respecter les règles locales d'urbanisme et les clauses du bail ou du règlement de copropriété. Sinon, la domiciliation n'est possible que pour une durée de cinq ans et le créateur doit en informer son bailleur ou le syndic de la copropriété.


3 - Peut-on domicilier sa société chez soi si l'on n'est ni le propriétaire ni le locataire du logement ?
Oui, il suffit de justifier de sa domiciliation chez son conjoint, par exemple (facture EDF, attestation d'hébergement...). Seul le dirigeant (gérant) de la société a cette possibilité. Une SARL ne peut pas être domiciliée chez un associé, fût-il majoritaire.


4 - Peut-on stocker des marchandises chez soi ?
Oui, sauf dans les villes de plus de 200 000 habitants et dans les départements des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne (art. L. 631-7-3 du Code de la construction et de l'habitation).


5 - Peut-on embaucher des salariés ?
Oui et non. Non, car l'activité au domicile est réservée aux habitants du lieu. Oui, car une société domiciliée chez son gérant peut embaucher des salariés dont l'activité n'est pas effectuée au siège mais sur la route, dans un autre site, à l'étranger, à leur propre domicile, en télétravail, etc. A noter que, si un propriétaire de maison individuelle signe un bail commercial avec sa propre société, qu'il installe dans son garage, nous ne sommes plus dans le cas général du « travailler chez soi ». Dans le garage, la société est bien « chez elle ». Des salariés peuvent y travailler et des marchandises y être stockées. Il y a partition du domicile.


6 - Y a-t-il plus de risques de voir ses biens saisis si on crée son activité chez soi ?
Absolument pas ! Ce n'est pas le lieu qui décide du caractère saisissable des biens, c'est la nature du propriétaire. Dans le cas d'une SARL en faillite, la liquidation n'emportera pas les actifs qui appartiennent personnellement au dirigeant (un bureau personnel, par exemple), même si ce bureau est situé au siège de l'entreprise.


7 - existe-t-il un statut fiscal particulier pour les créateurs à domicile ? Quelles charges peut-on déduire ?
Les entrepreneurs qui installent leur activité chez eux sont soumis aux régimes fiscaux de droit commun : IS (impôt sur les sociétés) s'ils sont en société ; BNC (bénéfices non commerciaux) pour les activités libérales ou BIC (bénéfices industriels et commerciaux) pour les activités commerciales, s'ils sont exploitants individuels. Chaque année, ils reçoivent alors au printemps les formulaires adéquats pour déclarer leur revenu et peuvent déduire une quote-part des charges d'habitation (loyer, eau, gaz, électricité, impôts locaux) au prorata de la surface occupée [NDLR : dans la limite tolérée par le fisc de 30 % de la surface du logement].


8 - Faut-il une assurance spécifique pour le logement-local professionnel ?
Non, sauf si l'activité l'exige : un artisan installé dans sa maison et qui manie des produits dangereux aura besoin d'une assurance spécifique, un marchand d'art qui détient des objets de valeur devra renforcer sa garantie contre le vol et installer des systèmes de sécurité.


9 - Que se passe-t-il si la résidence est située en zone franche ?
L'entreprise bénéficie des mêmes avantages que toutes les entreprises de la zone franche.


10 - A-t-on plus de mal à trouver des financements quand on s'installe chez soi ?
Tout ce qui éloigne l'entreprise du « modèle standard » est pénalisant. Dirigeant très jeune, capital de 1 euro, activité incompréhensible, secteur sinistré... Etre installé « chez soi » entre sans doute dans ce cas de figure. Mais on peut toujours expliquer à son banquier que c'est une façon de réduire ses charges et donc d'accroître sa rentabilité...
bonjour pouvaivous reponre a quelque question que je me pose
je compte me mettre en AE chez moi donc
-commen je doit faire pour en informer ma gardienne je suis en hlm?
-que doit on payer la premiere annee? et par la suite ?
-puis je vendre des produits ?
-comment declarer son CA ?
- quel sont les conseil que vous pouvai me donner ? jai entendu dir quil fallai garder les papier avec la composition des produit detailler ? c vrai ?
merci
 
cylla

cylla

Membre récent
#68
Créer Sa Boîte à Domicile : 10 Questions Pour Faire Le Bon Choix .. !






1 - Quel statut choisir ? Travailleur indépendant ? SARL ? EURL ? SAS ?
Aucun statut n'est incompatible, mais travailler chez soi signifie généralement qu'on ne va pas recruter immédiatement en restant sur une petite taille d'entreprise, pour laquelle les statuts de SA ou de SAS semblent surdimensionnés. Les formes « en nom personnel », commerçant ou artisan, sont également à proscrire d'une manière générale, sauf pour les professions libérales. Il reste donc la SARL, le meilleur outil pour fonder une entreprise . Toutefois, si la société n'est domiciliée chez son fondateur que pour quelques semaines, créer une SA d'emblée peut être préférable à un changement de statut ultérieur et coûteux.

2 - Peut-on domicilier sa société chez soi ? Pour tout type d'activité ? Sans limitation de durée ?
Il faut faire le distinguo entre « créer une société commerciale chez soi » et « développer une activité commerciale chez soi ». Si vous créez une chaîne de restaurants, mais que vous n'avez pas encore d'emplacement, la société d'exploitation de cette chaîne peut parfaitement avoir son siège chez vous. Vous ne pourrez pas pour autant y ouvrir un restaurant. Depuis la loi Dutreil du 2 août 2005, toute personne morale peut domicilier son siège chez son représentant légal, de façon permanente et pour une durée illimitée, à condition de respecter les règles locales d'urbanisme et les clauses du bail ou du règlement de copropriété. Sinon, la domiciliation n'est possible que pour une durée de cinq ans et le créateur doit en informer son bailleur ou le syndic de la copropriété.


3 - Peut-on domicilier sa société chez soi si l'on n'est ni le propriétaire ni le locataire du logement ?
Oui, il suffit de justifier de sa domiciliation chez son conjoint, par exemple (facture EDF, attestation d'hébergement...). Seul le dirigeant (gérant) de la société a cette possibilité. Une SARL ne peut pas être domiciliée chez un associé, fût-il majoritaire.


4 - Peut-on stocker des marchandises chez soi ?
Oui, sauf dans les villes de plus de 200 000 habitants et dans les départements des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne (art. L. 631-7-3 du Code de la construction et de l'habitation).


5 - Peut-on embaucher des salariés ?
Oui et non. Non, car l'activité au domicile est réservée aux habitants du lieu. Oui, car une société domiciliée chez son gérant peut embaucher des salariés dont l'activité n'est pas effectuée au siège mais sur la route, dans un autre site, à l'étranger, à leur propre domicile, en télétravail, etc. A noter que, si un propriétaire de maison individuelle signe un bail commercial avec sa propre société, qu'il installe dans son garage, nous ne sommes plus dans le cas général du « travailler chez soi ». Dans le garage, la société est bien « chez elle ». Des salariés peuvent y travailler et des marchandises y être stockées. Il y a partition du domicile.


6 - Y a-t-il plus de risques de voir ses biens saisis si on crée son activité chez soi ?
Absolument pas ! Ce n'est pas le lieu qui décide du caractère saisissable des biens, c'est la nature du propriétaire. Dans le cas d'une SARL en faillite, la liquidation n'emportera pas les actifs qui appartiennent personnellement au dirigeant (un bureau personnel, par exemple), même si ce bureau est situé au siège de l'entreprise.


7 - existe-t-il un statut fiscal particulier pour les créateurs à domicile ? Quelles charges peut-on déduire ?
Les entrepreneurs qui installent leur activité chez eux sont soumis aux régimes fiscaux de droit commun : IS (impôt sur les sociétés) s'ils sont en société ; BNC (bénéfices non commerciaux) pour les activités libérales ou BIC (bénéfices industriels et commerciaux) pour les activités commerciales, s'ils sont exploitants individuels. Chaque année, ils reçoivent alors au printemps les formulaires adéquats pour déclarer leur revenu et peuvent déduire une quote-part des charges d'habitation (loyer, eau, gaz, électricité, impôts locaux) au prorata de la surface occupée [NDLR : dans la limite tolérée par le fisc de 30 % de la surface du logement].


8 - Faut-il une assurance spécifique pour le logement-local professionnel ?
Non, sauf si l'activité l'exige : un artisan installé dans sa maison et qui manie des produits dangereux aura besoin d'une assurance spécifique, un marchand d'art qui détient des objets de valeur devra renforcer sa garantie contre le vol et installer des systèmes de sécurité.


9 - Que se passe-t-il si la résidence est située en zone franche ?
L'entreprise bénéficie des mêmes avantages que toutes les entreprises de la zone franche.


10 - A-t-on plus de mal à trouver des financements quand on s'installe chez soi ?
Tout ce qui éloigne l'entreprise du « modèle standard » est pénalisant. Dirigeant très jeune, capital de 1 euro, activité incompréhensible, secteur sinistré... Etre installé « chez soi » entre sans doute dans ce cas de figure. Mais on peut toujours expliquer à son banquier que c'est une façon de réduire ses charges et donc d'accroître sa rentabilité...
Il m'a été très difficile d'ouvrir ma boite à domicile car il faut beaucoup de temps à faire sa clientèle, l'auto entreprise c'est bien mais il faut travailler en complément à coté sinon on en vit pas...
 
Angel Passion'Nail

Angel Passion'Nail

Nouveau Membre
#70
caramella-est a dit:
merci pour toutes les explications
Moi aussi je suis en train de m'installer a mon compte et a domicile (de mes futures clientes), je voudrais savoir quel(s) moyen(s) de commercialisation avez-vous mis en place pour vous faire connaitre, et quel en a été le retour ?
 
sucrette12

sucrette12

Nouveau Membre
#71
Je me suis entraine sur modele jusqu a maintenant et je commence a etre connu mais je ne sais toujours pas
Quel statut dois je prendre j hesite entre le portage l auto entreprise ou la micro entreprise
La demande reste modeste sur mon secteur et j ai deja une activite professionnel
Quels sont les frais pour chaque statut (environ) car si je ne rentre pas dans mes frais cela me fait assez peur
Merci de votre aide
 
chrischris62

chrischris62

Membre Actif
#72
Pour moi les meilleurs support de pub c est les page jaune serte sa à un coup et après c est le bouche à oreille qui marche le mieu, le lettrage voiture sa perme d être vue mais pas beaucoup d appel grâce à sa. Et surtout ne fait pas de pub sur des autres support car sa ne rapporte rien.
 
chrischris62

chrischris62

Membre Actif
#73
Si tu as déjà un boulot tu doit te mettre en auto entrepreneurs , moi je suis en micro car sa n exister pas sa fait 8 ans que je suis installer et je me fait massacre par les charges même si mon activités marche très bien les charges son lourde
 
sucrette12

sucrette12

Nouveau Membre
#74
merci chrischris62 , on m'avait dit qu'en micro entreprise si tu ne depasse pas un certain seul tu ne payer rien, pfff du coup ça craind du boudin !!! lol
tout est fait pour decourager ça va faire deux ans que je fais sur modele, et là j'aimerais vraiment me lancer mais j'hesite encore plus !!! merci quand même
 
chrischris62

chrischris62

Membre Actif
#75
Pour se lancer c est le statut auto entrepreneur mais sa risque peu être de changer
En micro la 1er année c est gratuit la 2ème c est un pourcentage 3ème le pourcentage augmente jusque la 4 ou 5 années plein pot je ne c est plus bien il faut aller voir soit la chambre des métier ou urssaf il pourront mieu te dire
C est sa quand tu gagne de l argent tu paye
 
himy

himy

Habituée
#76
Bonjour,
petite question: quand on exerce dans un coin de son propre domicile (je suis locataire) et aussi à domicile chez les clientes, on doit payer des charges en plus avec la taxe habitation?
 
angel04

angel04

esthéticienne
CAP ESTHETIQUE
#78
cindou merci pour se post dit moi est ce que je peu faire une pièce chez moi alors qu'elle se trouve à l'étage chez moi?
 
Cindou

Cindou

Modératrice
Membre du personnel
#79
angel04 a dit:
cindou merci pour se post dit moi est ce que je peu faire une pièce chez moi alors qu'elle se trouve à l'étage chez moi?
Si tu es locataire il faut l autorisation de ton proprio.

Ensuite à l étage c'est délicat parce que les personnes à mobilité réduite ne pourront pas y avoir accès..
 
maptitentreprise

maptitentreprise

Chevronnée
ENTREPRISE
CAP ESTHETIQUE
#80
Je n'avais jamais vu ce post, il est vraiment bien Cindou, dans une future maison c'est vraiment ce que je souhaite faire. J'ai déjà vu une installation d'une esthéticienne dans le sous sol de sa maison et c'était vraiment bien fait, un véritable institut!! Elle avait créé une entrée avec vitrine et l'espace manucure puis 2 cabines, une pour les soins et une pour une machine uv. A son portail, une jolie petite enseigne discrète pour un maison mais suffisamment visible avec un interphone indépendant de sa maison, avec vidéo pour voir qui est-ce qui sonne, et évidemment portail électrique pour leur ouvrir à distance. C'était vraiment top!
petite précision quand même... elle a acheté cette maison seule après un divorce et a donc pensé tout cet aménagement sans se soucier de l'avis d'un mari ;-)
Mais bon il faut aussi avoir la maison qui s'y prête avec l'espace suffisant et surtout une entrée indépendante!!!
 

Ca peut vous intéresser: