Peggy sage Laugier Longlerie formation prothesiste ongulaire Paris

V

vydo

Nouveau Membre
#1
les messages concernant les formations commencent à dater alors que les organismes se multiplient et que ça bouge !
j emploie entre 3 et 5 prothesistes dans le bar que je gère , ça tourne vu l amplitude d ouverture de la boutique ,
selon le cas nous payons les stages de remise à niveau ou de differentes techniques à nos employées et parfois nous les embauchons déjà formées.
Alors c est vrai que nous avons une bonne vue d ensemble des formations et des résultats de ces formations !
le personnel qu on récupère de Laugier , oui c est vrai , elles sont bien formées , mais c est cher et surtout ils forment des personnes qui ont des facilites , et qui présentaient deja des qualites pour ce métier (tres bonnes manucures , esthéticiennes...etc )
Il y a les 2 anciennes formatrices de l onglerie du temps de monsieur et madame Cazenave à la défense .Nathalie , Viviane , elles y sont restées plusieurs années chacune puis ont monté leur propre boutique , malheureusement on a perdu leur trace , une était à Vincennes et l autre repartie dans le sud ouest ...
Il y en a une très bonne aussi chez Peggy Sage à Paris , mais malheureusement la direction a changé il y a quelques mois et depuis l arrivée d une nouvelle gérante , il faut se sauver elle maltraite personnel stagiaires modeles !on a embauché une prothésiste qui a fait une formation chez eux ,c est impossible de supporter cette ambiance , de plus c est couteux et pour le prix en une semaine on ne vous offrira même pas un café , la formatrice , heureusement , elle est compétente en technique , pédagogue et aussi fait des merveilles en décoration d ongles à main levée sans pochoir (nail - art)!
quand aux usines , alors la on ne perdra même pas de temps à vous dire tout le mal qu on pense d eux !une dizaine d élèves pour 1 formatrice , c est juste pas possible!
Noubliez pas que vous avez le droit d aller rencontrer votre formatrice et visiter l école que vous choisirez avant d ouvrir votre porte monnaie , et à cette occasion d interroger discrètement les stagiaires sur place !ce sont elles les meilleures sources d information !
ah j oubliais ! comme par hasard les bonnes formatrices qu on a repéré avait déjà de la bouteille entre 40 et 50 ans ! et c est peut etre pas un hasard ! elles sont à la base bonnes manucures , et elles ont travaillé les premieres résines préhistoriques apparues il y a 20 ans ,depuis elles en ont essayé des produits !qui ont su évolués dans le bon sens pour leur permettre de travailler aujourd hui avec des gels des semi permanents , bref des produits beaucoup plus faciles à travailler que ceux de leur début !
donc si vous croisez une formatrice qui a entre 25 ans et 25ans et demi !, avec 2 ou 3 ans d experience comme prothesiste ongulaire , sauvez vous!
bonne formation à toutes
 
Aline2611

Aline2611

Membre Populaire
#2
donc si vous croisez une formatrice qui a entre 25 ans et 25ans et demi !, avec 2 ou 3 ans d experience comme prothesiste ongulaire , sauvez vous!
bonne formation à toutes
Le post part d'une bonne intention mais je pourrais te citer des noms dans cette tranche d'âge qui pourtant sont géniales et des noms connus bien sûr après c'est sûr que ce n'est pas forcément Paris
 
Ishvary

Ishvary

Membre Populaire
#3
J'avoue je suis d'accord avec @Aline2611 il y a des jeunes femmes qui sont bien plus talentueuse que certaines formatrices plus âgées.
J'ai eu une formatrice de 59ans et bien crois moi j'aurais dû me barrer car en effet ses techniques avaient arrêtées d'évoluer en même temps que sa formation.
Résultat : pincher c'est quoi? ça sert a rien
La reverse, quel intérêt c'est une perte de temps
un ongle pipe? ah non moi on disait bout cassé (elle savait pas les faire)
les stiletto c'était des amandes classiques limite ...
Placer le chablon autrement bah non tu le met que bien a plat

et j'en passe ....
 
wills 27

wills 27

Membre Populaire
#4
coucou,

mon petit grain de sel d'apprentie autodidacte ;)
pour ce qui est de l'âge des formatrices, faut pas faire de généralités, il y a de jeunes personnes très douées, mais la méfiance reste de mise quand on voit le nombre de soi-disant PO qui vous massacrent les ongles, et ce même en institut ayant pignon sur rue.....
Pour ce qui est des formes artistiques, je ne pense pas qu'il soit indispensable de les apprendre dans une formation de base, je ne pense pas que ce genre de pose soit la plus demandée, on apprend surtout ces formes pour se faire plaisir et poser sur soi, je serais curieuse qu'une PO installée vienne nous dire combien de poses artistiques elle fait dans le mois, si toutefois elle en fait. Pour moi, c'est plus un supplément de formation, un perfectionnement. Si tu regardes la tendance actuelle, le métier (et je parle bien du métier, pas de la passion) tend davantage vers des poses rapides, donc oui, sans reverse, sans pinchage (un chablon bien placé sur une pose classique n'en nécessite pas forçément).
Je pense qu'il faut choisir sa formation suivant ce qu'on a envie de faire, un métier lucratif (ce n'est pas honteux), ou s'investir dans une passion qui sera forcément moins rentable, mais aussi tellement plus jouissive ;)
 
Ishvary

Ishvary

Membre Populaire
#5
t'as pas tord Sylvie mais le hic pour la po pro les poses artistiques avec deco de ouf lui assure sa vitrine et son savoir faire même si on ne lui en demande pas.
 
BijouNails

BijouNails

bijounails.com Modératrice
Membre du personnel
#7
Le post part d'une bonne intention mais je pourrais te citer des noms dans cette tranche d'âge qui pourtant sont géniales et des noms connus bien sûr après c'est sûr que ce n'est pas forcément Paris
Bonjour ,
Je rejoins Aline et les filles sur leur avis ,
l'âge de la formatrice ne veut rien dire
il y en a de très jeunes qui sont très douées et connues

Ma formatrice avait 50 ans à l'époque ou j'ai fais une formation de 3 semaines gel et résine ,
il y a beaucoup de choses qu'elle ne m'a pas appris (chablons , les différentes formes, pincher, ...) ,
j'ai + appris en fouinant sur le forum :confused:
 

Ca peut vous intéresser: