syndicat français des prothésistes ongulaire site fermé?! arnaque??

  • Auteur de la discussion Anaïs Beauté
  • Date de début
Anaïs Beauté

Anaïs Beauté

Nouveau Membre
#1
Bonjour

Je viens de m'apercevoir que le site des sfpo est fermé??!!! www.sfpo.net
quelqu'un connait il les raisons? nous avons tout de même payé une adhesions (pas grand chose je sais pas bien) mais c'est tout de même gonflé de ne pas avoir tenu informé je trouve.
Quelqu'un peut me renseigner merci
 
philongle

philongle

philongle
#2
bonjour,
Je viens de vérifier !! apparemment c'est bien fermé!!! 5 euros pour rien !!
pour eux ça doit représenter un certain montant vu le nombre d'adhésions, un moyen de se faire de l'argent sur le dos des autres !!
 
Anaïs Beauté

Anaïs Beauté

Nouveau Membre
#3
exactement je suis super énervé là!!! je comprends pourquoi on avait nulpart où les joindre au moment de l'adhésion !
 
Art & Ongles

Art & Ongles

Membre Actif
#4
Moi qui me demandait vers quel syndicat me tourner...
Si l'une d'entre vous a un avis objectif pour les prothésistes ongulaires qui ne sont pas esthéticienne...
 
alesan

alesan

Membre Populaire
#6
Je suis aussi même si non adherants, je veux savoir pourquoi les syndic font les morts en ce moment
 
KATNAILS

KATNAILS

Pleine lune dans j-11 lol
#8
ah ben voila, oufffffffffffff me cassais deja la tete pour voir comment passer mon CAP
 
Art & Ongles

Art & Ongles

Membre Actif
#10
Oui mais..... il y a toujours un mais ou une question émergeante:
le CQP va-t-il devenir la norme et une obligation pour exercer?
Apparemment un texte officiel en cours d'intégration met en évidence que ce CQP est destinés aux PO ayant 2 ans d'activité, aux esthéticiennes également (je réduis le contenu volontairement) je comprends donc à tors ou à raison, mais il serait possible qu'un jour nous soyons dans l'obligation de le passer afin d'avoir toute un "tronc" commun au niveau formation pour la PO et que cela devienne le référentiel métier officiel.
Voici le lien sur Légifrance. Je vous laisse interpréter et pour les plus éclairées éventuellement répondre: CQP obligatoire à l'avenir ou pas?
http://www.legifrance.gouv.fr/affic...27036300&dateTexte=20130206&categorieLien=cid
 
KATNAILS

KATNAILS

Pleine lune dans j-11 lol
#11
La présidente de ce syndicat, c'était bien @tiphaine95 non? Pourquoi ne répond elle pas??
 
alesan

alesan

Membre Populaire
#12
Ca fait bien longtemps qu'aucun syndic ne répond...
Juste une question concernant l'upcom, ils disent qu'ils vont se battre pour nous po, mais (car toujours un mais) si j'ai bien compris leur communiqué ils se battront que pour celles (esthe ou pas) qui sortent d'un centre de formation agrée UPCOM et les autres ?? Celles qui exercent depuis plusieurs années et ne sortent pas d'un de leur centres on compte pour des prunes ? En gros vient chez nous si t'es pas encore des nôtres ou débrouille toi ( pour rester polie)
 
Art & Ongles

Art & Ongles

Membre Actif
#13
Mdr! en effet cela ressemble un peu à ça. Ils se battront mais ne se mouillant que pour des PO montrant pate blanche, ayant un cursus avec forma initiale de 105h et prodigué par des centres de formation agréés qui répondent à un cahier des charges précis en termes d'enseignement. En même temps nous savons bien que des centres et des formatrices bidons il y en a partout, donc il faut "normaliser" l'enseignement, et cela me parait logique. Maintenant il est vrai que l'on constate que peu de centres seront agréés UPCOM, et qu'une formatrice non représentée par une marque "forte" ne sera pas reconnue de la même façon, même si elle est compétente, il y a un travail à faire de ce côté-là aussi. Il est clair qu'on échappe au CAP, mais la règlementation de notre profession laissera de toute façon un goût amer à certaines ou des difficultés d'adaptation. Cependant pour celles qui n'auront pas suivi une formation agréé UPCOM, il existe le CQP vers lequel on tend apparemment de manière presque certaine, et il n'est pas exclu (c'est ça qui est drôle) c'est que même avec une forma "normalisée", il faille à l'avenir compter avec un CQP en supplément.
Cependant je m'égare, je crois qu'il faut regarder dans le détail le "profil" demandé pour les futurs adhérentes UPCOM, afin de cerner le public conçerné par leurs actions. Pour les autres PO, les infos seront plus difficiles à avoir, mais il faut compter sur un minimum de solidarité entre PO pour partager les infos fraiches.
De toute façon on va vers une "mutation" de notre statut donc il faut s'attendre à des contraintes à venir. Personnellement je suis PO en salon, je n'ai pas de CAP esthétique, mais je crois fermement qu'il faut limiter les dégâts d'un point de vue sanitaire, beaucoup de filles encore se forment n'importe comment et parfois de bonne foi, notre métier s'en trouve en danger, la conséquence directe de ce manque de règlementation dans notre métier a laissé fleurir trop de mauvaises professionnelles qui ont définitivement terni la pratique même de poses d'ongles (ça abime ou ça tient pas, je résume). Aux USA ou dans d'autres pays de la CEE, il faut suivre un cursus spécifique à la prothésie ongulaire pour pouvoir exercer, étonnamment c'est dans ces pays que les femmes ont intégré dans leur mode de vie de se faire faire régulièrement les ongles, en France ce marché ne se développe pas aussi facilement, c'est une piste à réfléchir....
 
alesan

alesan

Membre Populaire
#14
Je suis d'accord qu'il faut normaliser les formations mais ma première formation je l'ai faite il y a presque 8 ans et ma première formatrice est (ou était) esthe et posait déjà les ongles depuis plus de 25 ans c'était l'une des premières sur toulouse et bien c'était du grand n'importe quoi !! Elle abîmait les ongles à coup de ponceuse à en fait saigner les clientes, ne changeait jamais les serviettes même pour les prestations d'esthétiques et ça me fait hurler de savoir qu'elle est dans les "normes" alors que depuis j'ai eu d'autre formatrices qui sont de grandes nail artistes, qui travaillent super bien et qui utilise des marques non agrées UPCOM et qui elles ne répondraient pas aux normes ?
Normaliser et réglementer ok mais c'est des personnes qui y connaissent rien et suisse basent sur des textes de lois bidons qui vont nous juger et faire des lois ??
Cqp ok mais qui va êtres juges ? Si c'est des polina, Nadia, Nita, Vlada, Lilya etc.. Si c'est des nenettes comme ma première formatrice, qui a certes de l'expérience, non car pour moi c'est ce genre de personnes qui se sentent protégées des lois qui font n'importe quoi !
 
Art & Ongles

Art & Ongles

Membre Actif
#15
Je te comprends parfaitement, l'ancienneté et la détention d'un diplôme ne sont pas les garants de qualité. Cependant nous avons encore la liberté de travailler et nous former avec qui et avec les marques que l'on veut, à partir du moment où ces marques répondent aux règlementations cosmétiques européennes, les préconisations de l'UPCOM ne sont pas "la" règle . A nous d'être déjà pertinente dans nos choix, et professionnelles dans nos actes. Cependant pour des filles fraichement débarquées dans l'univers de la PO, on peut se rassurer de savoir que si elles passent par des centres agrées, il y a un référentiel métier comprenant une partie théorie sur l'anatomie de l'ongle, les maladies, l'hygiène et enfin poses et déposes + le reste. Ce n'était pas le cas. Certains centres étaient consciencieux, alors que d'autres passaient outre les B.A.BA afin de se concentrer sur de la double facturation élève+modèle, et ce à la chaine. Certains qui effectuaient ces pratiques sont malgré tout référencés (oups), mais depuis leur cahier des charges s'est apparemment rigoureusement étoffé. Espérons qu'ils ont pris la mesure de ce qui est important. Je pense qu' il est dans tous les cas préférable pour une débutante qui ne connait pas Polina, Vlada, Nita et autres de passer par ces centres (la liste peut s'allonger), que de se faire former par une pseudo PO fraichement installée qui profite du vide juridique ambiant, et qui va prétendre à des jeunes filles qu'en 3 jours elles auront appris un métier...
Quand au CQP, le jury.... pffff qu'en dire.... mais nous aurons notre savoir-faire pour nous, nos formations acquises, théoriquement nous n'aurons qu'à faire valoir que nous connaissons nôtre métier (une formalité en théorie, qui va coûter ça c'est la partie chiante), et au passage, il se peut que certaines aient à se remettre un peu à niveau, et si c'est le cas, c'est un progrès en soi que de mettre nos manques en évidence. Bien entendu, j'essaie de rester positive et confiante. Mais c'est sûr, ça va coincer pour certaines...
 
alesan

alesan

Membre Populaire
#16
On est bien d'accord, c'est nous seules qui decidong mais ce qui m'énerve c'est le fait que les seules personnes qui ont l'air de se battre pour nous, ne défendront les po déjà installées que si ces dernières ont fait leur formation dans un centres ou utilisent des produits agrées par eux.
Quelque part c'est logique qu'ils prêchent pour leur paroisse mais nous les anciennes on fait quoi ? On se re fait formé par un de leur centres et on change nos produits pour avoir la chance que l'on se batte pour nous ou pour avoir un peu d'info car ce sont les seuls qui ont l'air d'en avoir ? Tout ça sans garanti de pouvoir continuer notre métier ?
 
alesan

alesan

Membre Populaire
#17
Désolée pour les fautes, j'écris depuis mon smart phone, saleté de touche intuitives ....
 
Art & Ongles

Art & Ongles

Membre Actif
#18
Non, ils défendent toutes les PO installées depuis 2011 ou ayant fait une forma agrée UPCOMpourvue qu'elles travaillent avec des produits correspondant aux normes européennes, qu'elles respectent les règles sanitaires et de sécurité comme décrit dans leur charte.